Canvas Logo

2ème colloque pour la sécurité routière au travail : un levier de performance

mardi 18 décembre 2018 , par Christian

Ce 17 décembre 2018, s’est tenue la 2e édition du Colloque national pour la sécurité routière au travail, au ministère de l’Économie et des Finances. Cet événement a été l’occasion d’échanger sur les bonnes pratiques mises en place en la matière dans les entreprises et administrations françaises. Toute la journée, dirigeants, responsables et experts se sont réunis devant 500 professionnels, tous types et tailles de structures confondues, pour exposer et croiser théories, stratégies de prévention et retours d’expériences.

Entreprises, collectivités ou administrations sont confrontées au risque routier, première cause d’accident mortel au travail. Au-delà des drames humains, ces accidents représentent 6 millions de journées de travail « perdues » chaque année. Le monde du travail prend la mesure de l’enjeu de manière croissante et se mobilise durablement pour la sécurité des salariés sur les routes. Preuve en est, plus de 1 000 entreprises et institutions se sont d’ores et déjà investies en signant l’Appel national des chefs d’entreprises en faveur de la sécurité routière, engageant avec elles près de 3 millions de collaborateurs.

Téléphone, alcool : gagne-t-on à être plus sévère que la loi ? Optimiser les déplacements, un levier pour améliorer la sécurité des salariés et l’efficacité de l’entreprise ? Révolution des organisations, innovations technologiques : quels impacts pour la sécurité routière ? Échanger pour progresser ensemble sur la sécurité routière : la force des clubs d’entreprise...

Jean Todt, président de la Fédération internationale de l’automobile et envoyé spécial pour la sécurité routière du secrétaire général des Nations unies.

Chiffres clés

Les accidents de la route sont la première cause de mortalité en contexte professionnel. Ils représentent plus de 50% des accidents mortels au travail.

En 2017, près de 500 personnes ont perdu la vie dans un accident de la route au cours d’un trajet lié au travail et 4 520 ont dû être hospitalisées.

Au total, 38% des accidents corporels (21 382) impliquent une personne effectuant un déplacement professionnel ou un trajet domicile-travail.

En 2018, les entreprises s’engagent

Et de 1000 ! Octobre 2018

Deux ans, jour pour jour, après avoir lancé l’Appel national des entreprises en faveur de la sécurité routière de leurs salariés, le chiffre des 1.000 signataires a été atteint. Merci à l’entreprise ETRTransports, basée dans les Pyrénées-Atlantiques, de venir rejoindre les 999 premiers signataires. Lancé le 11 octobre 2016, l’Appel avait été signé, dès son lancement, par 22 entreprises pionnières.
Depuis, le mouvement continue à se déployer pour atteindre environ 3 millions de collaborateurs.

Programme

Lundi 17 décembre 2018

Animation : Laurent Bazin, Valérie Durier, journalistes
Lundi 17 décembre 2018
08h00-08h45 : Accueil café
09h00-09h05 : Introduction
Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière
09h05-09h20 : Grand témoin
Jean Todt, président de la Fédération Internationale de l’Automobile et envoyé spécial pour la sécurité routière du secrétaire général des Nations unies
09h20-09h35 : Conduite(s) et art du management
Ghislain Deslandes, professeur à ESCP Europe et directeur de programme au Collège international de philosophie
09h35-09h45 : Baromètre
Les comportements des Français au volant : les chiffres du baromètre Axa Prévention 2018
Intervenant :
Éric Lemaire, président d’Axa Prévention et directeur de la communication et de la responsabilité d’entreprise d’Axa France

09h45-11h00 : Plénière 1
Réduire l’accidentalité routière au travail : quelles sont les stratégies gagnantes ?
Quelle méthodologie et quelles modalités pratiques sont requises pour mettre en place un plan de prévention du risque routier ? Par quoi débuter ? Quels appuis rechercher dans l’entreprise ? Faut-il aller vers une certification ? Est-ce à portée de main de toutes les structures, quels que soient leur secteur ou leur taille ?
Intervenants :
Philippe Bihan, président Cars Bihan
Thierry Fassenot, ingénieur conseil au sein du département prévention des risques professionnels de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) et expert du risque routier
Jean-Luc Hannequin, directeur délégué au développement, Chambre de commerce et d’industrie de l’Ille-et-Vilaine ; pilote de BMA (Bretagne mobilité augmentée)
Xavier Perret, directeur Global Care Engie
Loïc Sahut, responsable performance et référentiel santé sécurité environnement – Direction du développement durable Safran
Frédéric Tezé, sous-directeur des conditions de travail, de la santé et de la sécurité au travail, ministère du Travail

11h00- 11h25 : Pause
11h25-12h40 : Plénière 2
Former ses salariés à la sécurité routière, quel retour sur investissement ?
Si conduire est un acte professionnel, bien conduire est une compétence professionnelle qui s’apprend. De nombreuses entreprises l’ont compris et mettent en place des plans ambitieux de formation. Autant à destination des personnels « roulants » que des salariés sédentaires. Formation de formateurs, continuum de formation, vérification de l’aptitude à la conduite et vérification des compétences, écoconduite… Miser sur la formation permet également de se différencier de la concurrence et d’attirer de nouveaux talents.
Intervenants :
Géraldine Barruche, ingénieure en qualité et gestion des risques, Centre hospitalier Esquirol
Pascal Boulanger, directeur hygiène sécurité environnement qualité, Groupe Le Calvez
Henrianne Espaignet, chargée de mission, Fondation du BTP
Martine La Roche, responsable support business, Johnson & Johnson
Geneviève Valette, directrice des activités mobilité, Codes Rousseau
Anne-Sophie Valladeau, expert transports-logistique et risques routiers, Institut national de recherche et de sécurité (INRS)

12h40-14h00 : Cocktail déjeunatoire
14h10-15h25 : Ateliers 1 & 2
Atelier 1 : Téléphone, alcool : gagne-t-on à être plus sévère que la loi ?
Téléphone, alcool : des sujets parfois délicats à aborder. Certaines entreprises ont choisi d’édicter des règles plus strictes que ne l’impose de code de la route. Quel protocole mettre en place ? L’interdiction totale est-elle la solution ? Comment est-ce accueilli par les collaborateurs et géré par le management ? Retours sur des pratiques de terrain.
Intervenants :
Jean-Philippe Cabot, coordinateur sécurité des activités France, Total Marketing France
Michèle Erben, directrice administrative et financière, Plasson France
Sandrine Gaymard, professeure de psychologie sociale à l’université d’Angers, responsable du Master psychologie sociale des risques et sécurité : mobilités et transports, responsable du DU sécurité routière et prévention des risques, membre du Laboratoire de psychologie des Pays de la Loire
Claudine Mazziotta, directrice générale du pôle santé travail des Pyrénées-Orientales
Thierry Serin, chef du bureau « Transport-distribution », secrétariat général, ministère de l’Économie et des Finances

Atelier 2 : Optimiser les déplacements, un levier pour améliorer la sécurité des salariés et l’efficacité de l’entreprise
Repenser les déplacements est l’un des leviers pour améliorer la sécurité routière des salariés. Comment intégrer cette réflexion dans la prévention ? Parmi les outils à disposition des entreprises, la mise en place de plans de mobilité : comment s’emparer de cet outil ? Est-il réservé aux entreprises de grandes tailles ? Comment articuler ces plans de mobilité entre entreprises ou organisations d’une même aire d’activité ?
Intervenants :
Céline Billard, cheffe de projet planification et prospective de la mobilité, responsable plan de mobilité employeur, Iter
Elisande Bourry, responsable sécurité environnement sûreté, Valrhona
Philippe Etienne, référent du plan de déplacements entreprise de Safran Helicopter Engines
Emmanuel Laurent, directeur délégué santé et sécurité au travail, SNCF Réseau et SNCF
Bruno Renard, coordonnateur de la responsabilité sociétale au CEA Grenoble, président du PDIE Grenoble presqu’île et président de la fédération des acteurs des plans de mobilité (FAPM)

15h35-16h50 : Ateliers 3 & 4
Atelier 3 : Révolution des organisations, innovations technologiques : quels impacts pour la sécurité routière ?
L’innovation appliquée aux véhicules ouvre de nouvelles perspectives : aides à la conduite, véhicule autonome… Mais l’innovation peut être également organisationnelle : développement du télétravail, tiers-lieux et nomadisme numérique changent le rapport aux déplacements professionnels. Les entreprises et organisations sont en première ligne pour expérimenter ces bouleversements techniques et organisationnels. Avec quels impacts pour la sécurité routière ?
Intervenants :
Georges Amar, chercheur associé de la chaire de la conception innovante à l’école des Mines de Paris, directeur de la prospective et de l’innovation de la RATP de 1997 à 2011
Christophe Giraud, directeur du département flottes automobiles et nouvelles mobilités - corporate risk management, Gras Savoye
Anne Guillaume, expert leader sécurité routière groupe Renault, professeure agrégée, médecin, directrice du Lab (Laboratoire d’accidentologie, de biomécanique et d’études du comportement humain) jusqu’au 30 octobre 2018
Martin Richer, consultant en responsabilité sociale des entreprises, fondateur et dirigeant du cabinet Management & RSE.
Guillaume Uster, chargé de mission pour la Direction Scientifique, Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar)

Atelier 4 : Échanger pour progresser ensemble sur la sécurité routière : la force des clubs d’entreprises.
Les clubs locaux « entreprises et sécurité routière » expérimentent aujourd’hui une nouvelle façon de co-construire la sécurité routière au travail par le partage et l’échange de bonnes pratiques. Créés à l’échelle d’un département, ils sont une dizaine de clubs à rassembler des entreprises locales et les grands groupes. Qui sont-ils ? Quels avantages en tirent les entreprises ? Quelles réponses concrètes apportent-ils aux responsables en charge du risque routier ? Le point sur une démarche de terrain innovante.
Intervenants :
Katell Botrel-Luguern, coordinatrice sécurité routière, préfecture du Finistère
Michel Duchêne, chargé de mission, association sécurité routière en entreprise du Maine-et-Loire ; ancien responsable sécurité, ThyssenKrupp Ascenseurs
Florence Dufour-Ferrara, maître de conférence, expert en sciences du comportement, directrice de Com’unique, secrétaire générale du club entreprises sécurité routière du Rhône (club ESR 69)
Renaud Nuyts, ingénieur-conseil, direction des risques professionnels, Carsat Bretagne
Jean-Yves Melin, responsable du pôle prévention et santé au travail, COVÉA, président du club entreprises sécurité routière des Deux-Sèvres

17h00-17h30 : Conclusion par Emmanuel Barbe, Délégué interministériel à la sécurité routière

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles