Canvas Logo

Conduite scooter : permis boite automatique

mardi 29 octobre 2013 , par AnneFlo

La réforme du permis de conduire qui est entrée en vigueur le 19 janvier de cette année a institué de nouvelles catégories dont celle des deux roues à boite automatique.

Harmonisation européenne

En 2013, tous les états membres de l’Union européenne ont harmonisé la réglementation du permis de conduire. Parmi les changements menés, le précieux sésame s’est notamment vu attribuer de nouvelles catégories.
 
Ainsi, les permis A1, jusqu’à 125cc, A2, pour les 400-600cc, et A, pour toutes cylindrées, sont depuis janvier disponibles en automatique. Ces permis automatiques permettent de conduire un scooter à boite automatique à l’exclusion de tout autre deux roues.

Epreuves quasi-similaires

Les épreuves du permis scooter automatique sont les mêmes que celles de son équivalent classique, à une exception près : nul besoin de maîtriser la boîte de vitesses ! Un vrai soulagement pour les candidats les plus stressés, qui pourront ainsi se concentrer sur les autres éléments de conduite. Ou pour ceux qui font le choix de ne conduire que des scooters automatiques.
 
L’examen se décline en quatre épreuves pratiques :
· maniement de la moto, moteur coupé ;
· déplacement à vitesse lente ;
· déplacement à vitesse rapide et freinage ;
· déplacement à vitesse rapide et évitement.
 
Deux parcours sont possibles :
· départ à droite, arrivée à gauche ;
· départ à gauche, arrivée à droite.
 
Puis, vous devrez passer une interrogation orale portant sur les éléments techniques de l’engin, les commandes, l’éclairage et les accessoires de sécurité.

Passerelles simplifiées

Attention, avec ce permis, vous ne pourrez pas conduire de scooter classique, à boite mécanique. Pour cela il vous faudra passer des examens complémentaires.
 
Une fois que vous obtenez votre permis automatique, il y est apposé un code restrictif "78 - véhicule automatique uniquement » qui vous interdit de conduire des deux-roues à boite mécanique. Pour supprimer cette restriction, il vous faudra donc passer deux épreuves plateau supplémentaires.
 
Au contraire, si vous possédez déjà le permis B ou A1, l’examen de son pendant automatique sera simplifié.

Et les moto-écoles ?

Si le dispositif législatif est en place, il n’en est pas forcément de même au niveau des moto-écoles. Le permis automatique nécessite un véhicule de ce type pour seulement une petite partie des postulants au permis. Cela signifie donc un investissement complémentaire en sus de la moto qui servira aux permis « classiques ».
 
Il n’est donc pas étonnant que ces permis automatiques soient si peu usités d’autant que le coût du permis automatique est proche, voire même équivalent, de celui du permis moto à boite mécanique, qui permettra de conduire des scooters… automatiques.

Conduite sereine

Une fois votre permis automatique en poche, n’oubliez pas d’assurer votre nouveau scooter. Les contrats d’assurance scooter sont les mêmes, que l’engin soit automatique ou à boîte de vitesse mécanique. Vous devez au minimum être assuré au Tiers, mais si votre scooter est neuf, il peut être intéressant de souscrire une assurance Tous Risques, qui couvre tous les dommages subis par le véhicule. Plus d’informations ici.

Vous pourrez ainsi conduire sereinement votre nouvelle acquisition !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles