Canvas Logo

Eicma 2016 Yamaha : T-Max, X-Max, N-Max, Tricity, D’Elight

mercredi 9 novembre 2016 , par Christian , StephaneC.

Chez Yamaha, foison de nouveautés pour les scooters, avec un renouvellement de la gamme presque à 100%.

T-Max

Cela commence par le roi des scooters qui s’offre trois versions différentes. Le T-Max 2017 devient, T-Max, T-Max Sx et Dx.

L’exercice de restyling est toujours difficile pour un scooter dont on attend beaucoup, il devient simple quand les « fondamentaux » sont respectés. C’est heureusement le cas pour ce millésime 2017. La ligne sportive est préservée, sans être trop agressive. Le pot pointe toujours vers le ciel, la fourche inversée de la toute dernière génération est encore là, l’avant rappelle encore plus fortement le nez d’un requin, la courroie reste apparente… Le bloc de feu arrière est magnifique et sera certainement la partie du scooter que vous verrez le plus souvent.

Yamaha promet une électronique performante avec un système D-MODE, un régulateur de vitesse, une première pour un scooter et qui souligne le côté GT de ce scooter sportif, une bulle réglable, des poignées et une selle chauffantes.

L’électronique encore avec un inédit contrôle électronique de l’ouverture des gaz YCC-T (Yamaha Chip Controlled Throttle) qui a permis un Système de contrôle de la traction (TCS).

Le châssis n’est pas en reste avec un nouveau cadre en aluminium coulé léger dont le le bras oscillant en aluminium de 40mm a été rallongé. Le pilote du TMAX ressent alors les mêmes sensations que s’il conduisait une moto, incomparable avec les autres maxi scooters. Caractérisé par une nouvelle géométrie et une meilleure centralisation des masses, ce nouveau cadre perfectionné contribue largement à la réduction de poids de 10 kg du nouveau modèle.

Autres nouveautés pour ce millésime 2017, la suspension arrière devient à anneaux et le nouveau tableau de bord TFT à affichage monochrome.

Enfin, pour la sécurité, chaque T-Max est prévu pour accueillir le système airbag D-AIR® de Dainese.

Pas de prix annoncé pour le moment.

X-Max

Il faut tout de suite préciser qu’il s’agit d’un nouveau modèle en 300cc. Il s’agit du petit frère du T-Max millésime 2017 et là-aussi, les stylistes ont fait du beau travail. La ligne est tout aussi sportive, la face avant rappelle des yeux plissés, le bloc arrière est tout aussi travaillé avec des feux enchâssés dans un « X ».

Avec une telle ligne, quel dommage que la version 400cc et 125cc conservent quant à eux, leur ancienne carrosserie !

Pas de prix annoncé pour le moment.

Tricity

Vous trouviez la ligne du Tricity trop passe-partout ? Yamaha vous a entendu et a redessiné le trois roues. Le design s’en trouve plus dynamique, viril, voire sportif.

Le châssis a été repensé également et l’empattement a été porté à 1.340mm, soit 40mm de plus que l’ancienne génération. Cela profite au poste de pilotage qui offre plus de place au conducteur.

Le Tricity 2017 se dote de leds à l’avant et à l’arrière et l’électronique vient compléter la dotation avec un Abs et un Ubs, freinage intégral chez Yamaha.

Toutes ces améliorations portent désormais le tarif du Tricity à 3.890€.

N-Max

Nouvelle motorisation en 155cc pour le N-Max. Cette motorisation trouvera preneur en Italie plus particulièrement. Le moteur est à faible friction pour garantir une consommation basse pour des performances élevées.

Les freins à disque 230mm avec ABS à l’avant et à l’arrière développent des performances de freinage exceptionnelles dans différentes conditions de conduite. Malgré un habillage relativement compact et un empattement de seulement 1 350 mm, les concepteurs Yamaha sont parvenus à donner au NMAX 155 une position d’assise ergonomique.

D’Elight

Avec son nouveau châssis compact et son moteur Blue Core dernière génération, le nouveau D’elight vient enrichir la gamme Mobilité Urbaine de Yamaha. Avec un poids de seulement 99 kg (réservoir plein) et des dimensions compactes, le D’elight est idéal pour les citadins en quête d’un scooter fonctionnel, pratique et économique. Son habillage élégant et son empattement court de 1 275 mm lui confèrent une agilité et une maniabilité parmi les meilleures de sa catégorie, ce qui en fait un choix idéal pour les pilotes novices ou expérimentés.

Avec la technologie Blue Core, le moteur du D’elight offre des performances énergétiques parmi les meilleures de sa catégorie. Grâce à un réservoir de carburant de 5,5 litres, le Yamaha D’elight bénéficie d’une autonomie exceptionnelle dans sa catégorie, synonyme de gain de temps et d’argent à la pompe.

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles