Canvas Logo

Eicma 2018 – Bosch : assistance deux roues électronique

lundi 12 novembre 2018 , par Christian , StephaneC.

A l’Eicma 2018, Bosch présente tout son savoir-faire. La marque allemande dispose, en effet, des bonnes solutions pour les motos et véhicules de sport motorisés du futur : systèmes d’assistance intelligents, solutions d’interconnexion ou encore nouvelle énergie pour le système d’entraînement. Avec des solutions et des technologies innovantes, Bosch franchit une nouvelle étape vers une mobilité sans stress, sans accidents et sans émissions.

Systèmes d’assistance pour les deux-roues

Selon les estimations des experts Bosch en accidentologie, les systèmes d’assistance basés sur des radars pourraient éviter un accident de moto sur sept. Ces assistants électroniques ne relâchent pas leur attention et réagissent plus vite que les humains en cas d’urgence. La base technique utilisée associe capteur radar, système de freinage, gestion du moteur et interface homme-machine. Véritable « organe sensoriel » de la moto, le radar permet de nouvelles fonctions d’assistance et de sécurité et fournit une image précise de l’environnement du véhicule. Les fonctions d’assistance procurent ainsi un gain de sécurité, mais offrent aussi un plaisir de conduite et un confort accrus en déchargeant le conducteur.

Bosch propose des systèmes d’assistance Bosch pour les deux-roues

Régulateur de vitesse et de distance adaptatif (ACC)

Conduire lorsque le trafic est dense et maintenir la bonne distance par rapport au véhicule qui précède exigent un haut niveau de concentration et s’avèrent fatigants à la longue. L’ACC adapte la vitesse du véhicule à la circulation et maintient la distance de sécurité requise par rapport au véhicule qui précède. Avantage : l’ACC peut prévenir les collisions dues à une trop faible distance. L’ACC offre un gain de confort au conducteur, surtout en présence de longues files de véhicules, et lui permet de mieux se concentrer sur la conduite.

Avertisseur de collision

Le moindre défaut d’attention pour les usagers de la route peut avoir de graves conséquences. Pour réduire le risque de collision ou en atténuer les effets, Bosch a développé l’avertisseur de collision pour motos. Il est actif dès le démarrage du véhicule et assiste le pilote dans toutes les plages de vitesses pertinentes. Si le système détecte que le deux-roues se rapproche trop du véhicule qui le précède et si le pilote ne réagit pas à cette situation dangereuse, il l’avertit par un signal sonore ou visuel.

Avertisseur d’angle mort

Il scrute en permanence l’environnement dans toutes les directions et aide les motocyclistes à changer de voie en toute sécurité. Un capteur radar fait office d’oeil électronique pour l’avertisseur d’angle mort. Il détecte les objets d’une zone dans laquelle le pilote ne dispose que d’une faible visibilité. En présence d’un autre véhicule dans l’angle mort, la technologie avertit le pilote par un signal optique, dans le rétroviseur par exemple.

ABS : sécurité accrue, du vélo électrique au véhicule de sport motorisé

Depuis 1984, Bosch continue de perfectionner la technologie ABS pour les deux-roues : plus petit, plus léger, encore plus de performance pour une sécurité accrue des conducteurs de deux-roues dans toutes les régions du monde.

Selon une étude d’accidentologie Bosch, près d’un accident sur 4 impliquant une moto et occasionnant des blessures, graves ou mortelles, pourrait être évité si tous les deux-roues étaient équipés d’un ABS. De plus en plus de pays et de régions à travers le monde, dont l’Union européenne, le Japon, Taïwan et le Brésil, rendent l’ABS pour motos obligatoire. L’ABS est également utilisé dans d’autres catégories de véhicules tels que les véhicules de sport motorisés ou les vélos électriques. Bosch est le premier fabricant à proposer un système d’antiblocage des roues pour vélos électriques.

Grace à un système intelligent, ce nouveau développement permet d’empêcher le blocage de la roue avant et de limiter le décollement de la roue arrière. La distance de freinage est ainsi réduite et le risque de chute limité. Selon une étude d’accidentologie Bosch, une large utilisation de l’ABS permettrait de réduire les accidents impliquant des vélos électriques jusqu’à 25 %.

Le nombre d’accidents occasionnant des blessures graves pourrait également être encore réduit. L’ABS pour vélos électriques sera disponible d’ici fin 2018 sur certains modèles. Dans le segment des sports motorisés, Bosch a développé aux côtés de BRP le premier système d’antiblocage des roues au monde pour véhicules tout-terrain (VTT). Les modèles Outlander et Renegade 2018 et 2019 de BRP sont équipés de la technologie ABS de Bosch.

Solutions pour l’électromobilité

Les offres de mobilité pour la ville doivent être non seulement flexibles et abordables, mais aussi – et c’est primordial – très efficaces. C’est pourquoi Bosch a développé un système 48 volts spécialement conçu pour la mobilité urbaine et pour en améliorer l’efficacité. Ce système associant moteur, calculateur, batterie, chargeur et affichage est destiné aux véhicules à deux, trois ou quatre roues et convient pour toutes les catégories de véhicules entre 0,25 et 20 kilowatts. De plus, l’application associée affiche les données du véhicule telles que l’état de charge de la batterie, permet la communication entre le véhicule et le conducteur et l’accès aux réseaux sociaux.

Les véhicules électriques légers jouent également un rôle croissant dans le trafic lié aux livraisons, dont ils améliorent la rapidité et la flexibilité en zone urbaine. Le système d’entraînement 48 volts de Bosch équipe le triporteur cargo de Ligier. Les services de livraison acheminent ainsi lettres et colis sur le « dernier kilomètre ».

Autres innovations présentées sur le stand Bosch

Contrôle de stabilité pour motos amélioré (MSC)
La nouvelle génération du contrôle de stabilité MSC enhanced pour motos est disponible en version semi ou entièrement intégrée. L’encombrement a été réduit de 35 % et le poids de 20 % par rapport à la Génération 9. L’installation étant plus aisée, le système peut désormais équiper de petites motos. La nouvelle génération de MSC fait appel aux toutes dernières technologies automobiles et prend en charge les futures fonctions telles que les systèmes modernes d’assistance au conducteur.

Gestion électronique du moteur (EMS)
Les systèmes de gestion électronique du moteur sont au coeur d’une technologie à la fois efficace et économique, qui permettra aux deux-roues de respecter les futures normes d’émissions telles qu’Euro 5 et BS 6 (Bharat Stage), incluant le diagnostic embarqué l/ll.

En association avec des capteurs très évolués, la gestion électronique du moteur permet d’obtenir un gain d’efficacité considérable par rapport aux systèmes à carburateur classiques, ainsi qu’une baisse des émissions de CO2 pouvant atteindre jusqu’à 16 %. Le système de gestion électronique du moteur s’articule autour de l’unité de contrôle moteur (ECU). Ce petit calculateur analyse toutes les données d’entraînement et ajuste notamment le point d’allumage exact et le débit de carburant avec une grande flexibilité. Afin de respecter les futures normes d’émissions telles que BS 6 en Inde, Bosch a développé une nouvelle sonde lambda chauffante et particulièrement petite, qui est spécialement conçue pour les applications deux-roues.

Elle mesure la teneur en oxygène des gaz d’échappement et contribue à optimiser le mélange carburant-air. Le filetage M12 et la nouvelle conception de la gaine de protection permettent une installation même dans les espaces les plus restreints et garantissent une performance de chauffage optimisée. Le kilométrage escompté est de l’ordre de 100 000 km. La nouvelle mini-sonde lambda sera produite en série en 2019.

Integrated Connectivity Cluster (ICC) avec mySPIN
Les systèmes d’assistance au conducteur nécessitent une interface homme-machine ergonomique, afin de communiquer clairement toutes les informations destinées au conducteur.

L’Integrated Connectivity Cluster est un système d’information au conducteur spécialement développé pour les deux-roues et véhicules de sport motorisés. Il regroupe les fonctionnalités classiques du tableau de bord et les fonctionnalités d’infotainment sur un même affichage. Il permet au conducteur de connecter son smartphone à la moto via Bluetooth et à l’aide de commandes intuitives situées sur le guidon, le conducteur peut répondre ou passer des appels, accéder à ses listes de contacts ou écouter de la musique.

La solution d’intégration pour smartphone mySPIN accroît encore le niveau de confort. Elle permet au conducteur de transférer le contenu de son smartphone directement à la moto, scooter ou véhicule de sport motorisé. Tous les constructeurs disposent ainsi d’une plateforme ouverte offrant d’innombrables possibilités. La solution mySPIN facilite par ailleurs considérablement l’intégration d’applications de tiers.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles