Canvas Logo

Essai Kymco Xciting 400 i : 400cc de bonheur pur

mardi 7 mai 2013 , par Emmanuel G.

Kymco nous livre une nouvelle version de son maxi-scooter, le Xciting, cette fois en 400cc i. Le Kymco Xciting 400 i vient normalement se placer en dessous du grand frère le Xciting 500cc et avec tous ses atouts, le Xciting 400 i va tout simplement lui prendre la place.

Ligne - Aspects pratiques

Au risque de se répéter, les designers Kymco ont maintenant un joli coup de crayon. La preuve avec ce nouveau Xciting 400i. On retrouve un peu de l’ancien 500cc sur l’avant mais on on pourrait parler de cousin et non de petit frère tellement il y a de différences.

Avec ses lignes de leds à l’avant, son pare-brise court, son cache-pot avec ses angles, son bloc optique arrière, son carter de transmission fin, le nouveau Xciting 400i est définitivement un nouveau scooter. Le dessin du tablier permet de conduire pieds en avant et l’arrière est particulièrement réussi. Les lignes sont fines et remontent vers le ciel. Les poignées passager sont parfaitement intégrées dans ce dessin.

Les leds sont présentes aussi bien à l’avant qu’à l’arrière et confèrent au 400i, une signature visuelle indéniable. Les plastiques sont bien ajustés et il n’y en a pas trop de différentes matières.

Le coffre sous selle est moins tortueux que le 500cc et il est cette fois, possible d’y déposer un gros casque modulable et quelques affaires. La selle se maintient ouverte grâce à deux vérins discrètement installés en bout de selle. Attention si vous posez des gants ou des affaires très légères sur la selle avant de l’ouvrir. Les vérins, en ouvrant la selle, sont assez puissants pour les jeter à terre .

La présence des disques wave, deux à l’avant, un à l’arrière, se fait tout de suite remarquer, avec un dessin particulier pour les étriers. Le disque avant droit est équipé d’un capteur Abs. Le petit dosseret conducteur présage de parcours en classe confort. Les repose-pieds passager sont repliables et se déploient en appuyant sur le bouton qui dépasse.

A l’arrêt ou au feu, le gabarit du Kymco Xciting 400cc i fait penser à un 125cc. Mais il ne faut pas se tromper. Il s’agit bien d’un 400cc, et il faut donc regarder sur ses flancs arrières pour y voir une indication de la puissance.

Poste de conduite

Une boite à gants avec prise allume-cigare est située sur la gauche. Elle est bien petite. Sur la droite, le conducteur dispose du frein de parking. Sur le ponton, au milieu, le remplissage d’essence est à clé, celle du contacteur. L’orifice est calibré pour recevoir une gâchette de super et nous n’avons noté aucun refoulement intempestif au remplissage.

Au dessus, sur le tablier, le conducteur dispose d’un anneau accroche-sac, bien utile pour compléter le volume du coffre.

Les rétroviseurs sont situés sur le guidon et leurs tiges font qu’ils se retrouvent bien près du conducteur. La rétrovision en est un peu perturbée. Pour faciliter les contrôles, le niveau de liquide de refroidissement est visible à travers une fente, sur le côté gauche.

Au commodo droit, warning, coupe-circuit, allumage des feux, et démarreur Au commodo droit, le conducteur aura un appel de phare de type gâchette, passage feux de route, clignotant et klaxon. Fidèle à son habitude, Kymco dote son 400cc de leviers de freins réglables. Du classique en somme, et c’est bien ce qu’il faut pour se familiariser et vite appréhender l’essentiel.

Le guidon semble large et bas mais c’est tout bon pour la conduite.

Tableau de bord

Après toutes ses innovations stylistiques, le tableau de bord parait tristounet. Il y a bien le gros compte-tours à aiguille, bien lisible, une fenêtre digitale qui indique la vitesse... Tout est pourtant là.

Indications

  • deux trips partiels
  • un kilométrage total
  • niveau d’essence par segments
  • température liquide de refroidissement à segments
  • heure
  • vitesse
  • compte-tours

Voyants

  • clignotant gauche et droite séparé avec répétiteur sonore
  • plein phare
  • pression d’huile
  • injection
  • réserve essence, clignotement du dernier segment
  • voyant d’utilisation de la prise allume-cigare.

Après ses longues présentations, il nous tarde de voir ce que donne le nouveau sportif de Kymco.

Moteur

Le nouveau bloc est issu des dernières technologies. Le piston est ainsi optimisé hautes performances, les soupapes sont en alliage nickel, l’embiellage est monobloc, et la lubrification se fait par carter semi-humide. Enfin, le moteur G5 SC bénéficie d’un balancier d’équilibrage sur amortisseur de couple.

Il développe 36Cv à 7.500 tr/min et un couple de 37 N.m à 6.000 tr/min. Associé à un ensemble roulant de seulement 200 kg, le Kymco Xciting 400cc i promet.

Après un temps de chauffe réglementaire, il nous tardait de vérifier si comme le dit Kymco, le Xciting 400cc i bénéficie du meilleur rapport poids/puissance.

Essai dynamique Kymco Xciting 400cc i

Démarrages canons

Ce moteur est tout simplement époustouflant. A l’arrêt, et ouverture de la poignée en grand, le Kymco Xciting 400cc i bondit littéralement au démarrage. L’aiguille du compte-tours vient se caler à 5.500, sans aucun trou au démarrage. Le plus étonnant est que la poussée est ainsi continue, vigoureuse. Quand la poulie s’ouvre davantage, vers 70-80km/h, la poussée est toujours aussi forte et la vitesse augmente toujours.

Au feu, le Kymco Xciting 400cc i fait figure de dragster par rapport à d’autres scooters, et même de cylindrée plus importante. Toujours ce poids, très léger, et ce moteur, vif, qui fait retrouver le sourire au conducteur-pilote.

Vitalité moteur

Il n’y a pas qu’aux départs arrêtés que le Kymco Xciting 400cc fait merveille. Sur route, la bonne volonté du moteur fait que la conduite du Kymco devient un amusement et un plaisir, à deux régimes différents.

En roulant sur routes départementales, ou nationales, en ville, le moteur répond à la moindre rotation du poignée. Il y a cette vigueur de la poussée, cette vitalité moteur qui fait que le conducteur ne s’ennuiera pas un instant au guidon du Kymco Xciting 400cc. A ces vitesses réglementaires, 50, 60, 90km/h, le moteur est toujours plus bas ou tout juste à 4.000tr/mn (90km/h). A ce régime, en ouvrant la poignée, le moteur répond avec la même énergie que lors des départs arrêtés. Comme sur les plus gros scooters, il n’y a pas de question à se poser pour doubler. Il suffit d’ouvrir les gaz et les dépassements se font avec rapidité et sécurité.

Il en est de même sur autoroute, mais à un régime et une vitesse supérieurs. A 130km/h, le régime est de 6.000tr/mn. Il suffit d’ouvrir pour que la poussée se manifeste à nouveau. Elle est moins forte mais il faut dire que nous sommes proches de la vitesse et du régime maxi. Nous avons noté un 164km/h, pour une vitesse Gps de 152km/h, le tout sur circuit. Dans une légère descente, le compteur a même affiché 168km/h.

Entre les deux, en reprises entre 4 et 6.000tr/mn, le Kymco Xciting 400cc répond présent mais il faut lui laisser le temps d’accrocher ces 6.000tr/mn. A ce régime, la vitesse est de 126km/h au compteur. Il faut donc prévoir et anticiper plus pour les dépassements à ces vitesses. Ce phénomène est surtout flagrant entre 4.000tr/mn et 5.000tr/mn.

Conduite

A l’arrêt, les petits de moins de 1.70m seront à la peine. Ils toucheront difficilement le sol, ou sur la pointe, d’un seul pied. Pour les plus grands, aucun souci et ils seront même à leurs aises puisque la forme du tablier leur permettra, en plus, d’étendre les jambes et conduire pieds en avant.

Comme à son habitude, Kymco a taré les suspensions sur le mode sec et a opté pour un châssis double berceau pour le 400i, le moteur faisant office de bras oscillant. Au niveau de la direction, avec sa fourche à double té, de Ø 41 mm, pour un débattement de 110 mm, le Kymco Xciting 400cc passe partout, un véritable rail. Les raccords de voies, les trous, les bosses, rien ne vient dévier le Kymco Xciting 400i. Il suivra le chemin tracé. Dommage donc que ce soit vous qui encaissiez les défauts de la route, car les suspensions n’absorbent pas réellement, elles retransmettent bien...

Sur routes tortueuses, le guidon qui semblait large au début permet là, d’amener le scooter sur l’angle et dans des enchainements rapides, et ce, avec une facilité ! Aussi facile qu’un vélo qui irait quand même à 164km/h. On se surprend à tenir le guidon sur ses extrémités, pour pouvoir justement plus facilement imprimer un mouvement au scooter. A plus faible vitesse, ce guidon facilite les manoeuvres, d’autant que le rayon de braquage et le poids sont faibles.

Dans les embouteillages, c’est à 25km/h que l’embrayage laisse la roue libre. Le frein moteur est présent à la décélération mais toutefois moins fort que sur le K-Xct 125cc. En ville, son petit gabarit vous permettra de vous faufiler dans le moindre trou de souris quand les autres maxis devront attendre. De plus, ses rétroviseurs sont placés plus haut que ceux des voitures et plus bas que celui des monospaces, juste la bonne hauteur.

Le pare-brise ? Il dévie l’air sur le torse ou la tête suivant la hauteur du conducteur. Dommage car à part ce défaut et la sécheresse des suspensions, il n’y a rien à redire sur la conduite. Il vous faudra prévoir un produit nettoyant pour la visière de votre casque, aux étapes.

Freins

Avec ses deux disques Ø 280 mm, ses deux étriers radiaux double pistons et son disque arrière Ø 240 mm, double pistons, le Kymco Xciting 400cc est un bon et même un excellent freineur. Les freins avant sont progressifs mais peuvent pincer très fort. Ils offrent une excellente sensation, que ce soit à l’attaque ou en cours de freinage. Avec le poids contenu de l’ensemble, à aucun moment, il nous a semblé que les freins étaient à la peine pour arrêter l’équipage. Au contraire même, on se demande bien comment on pourrait les mettre en défaut.

Comme en plus, Kymco a eu la très bonne idée d’équiper la fourche de deux disques, la pression se fait de façon uniforme. Il n’y a donc pas de sensation de vrillage lors des freinages appuyés. De même, le transfert des masses ne vient pas enfoncer la fourche exagérément. Vous pourrez donc toujours manœuvrer le scooter tout en freinant.

L’arrière remplit bien son office de ralentisseur et vient équilibrer le freinage avant. La sensation à la poignée est excellente également. De plus, le Kymco Xciting 400cc prévient d’un blocage éventuel de la roue arrière par un léger glissement de celle-ci vers la droite. C’est le côté du disque. Prévenant, ce Kymco Xciting 400cc ! Il suffit de relâcher légèrement la pression pour que le scooter reste en ligne.

En courbe, freiner ne relève pas le scooter qui suivra la route et l’inclinaison que vous lui aurez fixé. Attention donc si vous suivez un Kymco Xciting 400 i. Il freine fort et court, prenez vos distances !

Pas d’Abs pour le moment, mais il faut espérer que celui qui équipera le Xciting 400 i ne gommera pas les excellentes sensations des freins actuels.

Consommation

Après la ligne, le moteur, les freins, la consommation fait partie du lot de surprises du Kymco Xciting 400cc i. Il faut signaler que notre scooter d’essai n’avait pas encore 1.000km quand nous l’avons pris. Sa consommation devrait légèrement baisser.

Nous avons noté une consommation de 4.07 litres au 100 en conduite usuelle, mais nerveuse, et de 5.45l/100 en conduite très soutenue, comme lors de nos essais de vitesse maxi. Pour un 400cc, il consomme à peine plus que certains 125cc, pour une efficacité et une vitesse bien plus importantes.

Avec son réservoir de 12.50 litres, cela fait une autonomie comprise entre 220 et plus de 300km. Pour ceux qui pratiquent de grandes distances, c’est appréciable.

Conclusion

Le nouveau Kymco Xciting 400i fait partie de cette nouvelle génération de scooters 400cc qui ont les performances des 500cc d’il y a quelques années. Poids contenu, facilité d’utilsation, puissance suffisante pour envisager des parcours au long cours, son tarif de 5.799€, en fait un excellent compromis et une alternative aux maxi-scooters plus puissants mais bien plus lourds.

Nous avons rendu avec regret un scooter joueur, amusant et facile à conduire... Dis, Monsieur Kymco, on peut le garder un an ou deux encore ?.

Portfolio

  • Essai Kymco Xciting 400cc i : gauche
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : droite
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : carter courroie tout en finesse
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : train avant
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : repose-pied deplie
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : boite gants
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : trappe essence et anneau accroche-sac
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : double verin
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : coffre sous selle
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : etrier frein avant et capteur (...)
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : poignees passager pafaitement (...)
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : arriere tout en finesse
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : pot carre ou presque
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : frein de parking
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : commodo droit et coque retro vernie
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : commodo gauche
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : en action, droite
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : en action, gauche
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : en action, trois quart face
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : compteurs et voyants
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : bloc feu arriere
  • Essai Kymco Xciting 400cc i : bloc feu avant

Messages

  • salut je viens de toucher un xciting 400 2 jours seulement mais suffisant pour m’apercevoir que le train avant est un rail meme sur route bosselée ,le freinage vraiment bien moteur exellent vraiment un super outil un peu ferme mais perso vu mon usage ca va .je passe au scoot aprés 33années de moto mais bon pour l’instant tout va bien ,bonne route a tous amis motards et scootards

  • Bonjour,
    Pourriez vous SVP me donner vos impressions après 1 an d’utilisation, confort, maniabilité, réaction moteur conduite seul ou en duo.

    Actuellement je roule essentiellement en duo pour de la ballade avec une CBF 1000 ABS de 2006, je recherche un véhicule qui soit plus maniable à l’arrêt et à faible vitesse, ma CBF pèse 250 kg plein fait, cela se sent dans les bras, il faut dire que j’ai 69 ans, certes je pense que je retrouverai pas le confort et le couple qui sont excellents de ma CBF, mais je souhaite un bon compromis pour rouler en duo et j’ai pensé au kimko 400 I 2018 centre de gravité abaissé avec une bonne répartition des poids, voire même la AK 550.

    Votre expérience me sera utile dans mon choix.
    Merçi.
    Cordialement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles