Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Guides > Scooters > Peugeot > Belville > Essai Peugeot Belville 125cc : Allure et surtout Vitalité !

Essai Peugeot Belville 125cc : Allure et surtout Vitalité !

vendredi 27 octobre 2017, par Christian, StephaneC.

Présenté l’année dernière à Milan, le Peugeot Belville arrive en France. C’est le scooter grandes roues de la marque au lion qui a pour lui l’attrait de la nouveauté.

Présentation

Le genre grandes roues n’a pas les faveurs des conducteurs en France. C’est plus en Italie que les grandes roues sont appréciées. Pourtant, le nouveau Belville ne manque pas d’atouts. A commencer par sa selle bordeaux qui tranche agréablement des selles noires habituelles. La couleur bordeaux est également de mise pour le dosseret du passager sur le top-case, fourni dans la dotation de la finition Allure.

Le Peugeot Belville pousse le sens du détail jusqu’aux boutons des commodos. Le klaxon et le démarreur ont une forme légère d’ellipse. Le bouton des warnings déverrouille également la selle de façon électrique. Plancher plat comme souvent avec les grandes roues, la capacité d’emport est facilitée avec un crochet accroche-sac. Capacité d’emport avec la large boite à gants sur le tablier. Celle-ci est pourvue d’une prise Usb pour recharger un appareil électronique. La boite à gants n’est pas très profonde mais vous pourrez y glisser… une paire de gants sans souci.

Au compteur, Peugeot a fait dans le simple. Un compteur à aiguille pour le compte-tours, deux indicateurs numériques avec en haut, les trips, général et un partiel, et en bas, la vitesse. A droite, sur le haut, les voyants de clignotants, d’injection, de réserve d’essence, de température moteur. Sur le bas, le niveau d’essence à barres vous rappellera d’effectuer le plein. Il y a au total sept barres quand le réservoir fait 7.5 litres, pas facile pour calculer le nombre de litres restants. C’est simple et vous comprendrez les indications du premier coup d’œil. Un petit bémol cependant. L’affichage blanc sur fond noir est bien visible de nuit mais de jour, il manque d’éclat. Il s’avère parfois difficile de distinguer les indications par soleil éclatant.

Sous la selle, vous accéderez au coupe contact, à un logement pouvant recevoir un casque et à l’arrière, l’accès au réservoir d’essence.

A l’arrière, le passager bénéficie d’une selle pas trop large et de larges repose-pieds. La barre de maintien répond présent mais le passager dispose d’un dossier confortable sur le top-case.

Au final, Peugeot Scooters aurait pu baptiser la version Allure version Elegance.

Deux béquilles complètent la dotation. Et il est temps de prendre la route.

Axes rapides

Sur ce type de parcours, le Peugeot Belville fait preuve d’un comportement rigoureux que rien ne vient perturber. Si l’avant remue bien un peu sur les rainurages ou sur revêtement dégradé, l’arrière ne bronche pas. Il reste dans l’axe que vous avez fixé. Les suspensions amortissent correctement et sainement le Peugeot Belville. Elles ne sont ni trop souples, ni trop rigides et, avec le cadre rigoureux, le Peugeot Belville en 125cc ne connait aucun phénomène de vrillage ou de dandinements intempestifs.

Sur axes rapides, nous avons réalisé une vitesse de 106 km/h pour une vitesse Gps de 98 km/h. Nous n’avons pu relever le régime moteur du fait d’un compte-tours capricieux. Au-delà de la zone rouge, l’aiguille retombait à zéro et au fur et à mesure que le régime descend, l’aiguille du compte-tours remonte. Amusant, mais pas facile pour connaitre le régime moteur.

Compteur 50 70 90 106
Gps Km/h 46 63 82 98

Nous avons pu atteindre la vitesse de 117km/h dans une légère descente. C’est à cette vitesse que le rupteur entre en action. Le moteur SmartMotion, une fois lancé et aidé par une descente, arrive à tenir la vitesse. Nous avons ainsi réalisé un 112km/h compteur, 105km/h au Gps, que nous avons pu maintenir tant qu’il n’y avait pas de côte à gravir. Dans des conditions courantes, le Peugeot Belville sera le plus souvent à 106km/h. Les meilleurs 125cc de la catégorie seront bien loin devant et lui montreront leurs feux arrière. 106km/h, c’est 10 de mieux que les 96km/h annoncés par Peugeot Scooters.

A cette vitesse et à cause du carénage qui n’est pas solidaire du guidon, l’air s’engouffre au niveau des genoux. Ce n’est pas vraiment gênant mais à signaler car pour le bas des jambes, la protection s’avère excellente. D’autant qu’avec le plancher plat, vous pourrez à loisir recentrer vos pieds et donc vos jambes sur le plancher.

Ville

C’est en ville que le potentiel du Peugeot Belville se révèle complètement. Avec son poids de seulement 127kg, son gabarit réduit et son rayon de braquage minimal, le Peugeot Belville est comme un poisson dans l’eau. C’est dans un Paris engorgé que nous avons pu nous rendre compte de sa facilité de manœuvre. Là où les gros 125cc restent à l’arrêt, le Peugeot Belville continue d’avancer. Cette fois, c’est lui qui montre son feu arrière, composé de trois bandes rouges ! Avec son rayon de braquage réduit, le Peugeot Belville permet un demi-tour dans un mouchoir de poche. Avec une selle à 790mm, les plus petits pourront poser les deux pieds à terre et le manœuvrer à leur guise dans les bouchons. Fini donc les scooters lourds et imposants, avec le Belville, vous allez prendre un nouveau plaisir à rouler dans les bouchons !

Mais ce n’est pas tout. En ville, au feu, le moteur SmartMotion fait preuve d’une vitalité qui fait plaisir. "Conjuguant les technologies LFE, Low Friction Efficiency et l’ACG, Alternative Current Generator(2) Management, le moteur SmartMotion®, conçu à l’usine de Mandeure (Doubs) par la R&D de la marque, affiche un rapport couple/consommation optimal", dixit Peugeot Scooters. Et pour le Belville, il ne démarre pas, il s’arrache ! Les autres 125cc sont maintenant prévenus s’ils ne veulent pas se faire griller la politesse par le Peugeot Belville.

Avec le coffre et le top-case de37 litres, vous n’aurez plus à choisir entre votre casque et vos courses, vous aurez les deux.

L’embrayage tient jusqu’à 17km/h. Ce n’est qu’en dessous de cette vitesse que la sensation de roue libre se fait sentir. Petit bémol à toutes ces louanges. La mousse de selle manque de fermeté. Après une journée entière passée sur le Peugeot Belville vous avez la sensation d’être assis directement sur les bords du coffre sous selle.

Freins

Avec un disque à l’avant de 260mm de diamètre, doté de l’ABS, un autre de 220mm à l’arrière mais sans ABS, le Peugeot Belville est bon, voire très bon freineur. Nous n’avons pu effectuer nos mesures habituelles du fait d’une météo pluvieuse ce jour-là, mais la sensation aux leviers est précise, les étriers mordent bien le disque avec une amorce de freinage franche.

L’arrière est prévenant. L’amorce de blocage n’entraine pas de dérive de l’arrière. Le Peugeot Belville reste bien dans l’axe.

Consommation

Durant nos essais, nous avons établi une consommation moyenne de 3.85 l/100 en parcours mixte, soit 1.5 litre de plus que les 2.5 l/100 annoncés par Peugeot Scooters. Il est vrai que notre scooter ne totalisait pas encore 1.000km quand nous l’avons pris et notre conduite n’est pas des plus économes.

Pour autant, sur un parcours plus « calme », nous avons pu établir une consommation de 2.83 l/100.

Sur la base de notre consommation intensive, l’autonomie est de 200km, ce qui est un bon score pour un scooter dit urbain.

Conclusion

Avec le Belville et sa nouvelle motorisation SmartMotion, Peugeot définit un scooter grande roues qui, bien que ne déclenchant pas le coup de foudre –mais c’est le genre grandes roues qui veut ça- a le mérite d’être élégant et pratique.

Le bloc SmartMotion manque un peu d’allonge mais pour un urbain l’important est plutôt sa capacité à s’insérer dans la circulation. Et à ce chapitre, le Peugeot Belville le fait avec brio et une vitalité et une vivacité qu’on ne lui soupçonne pas au premier abord.

Et avec son tarif de 2.899€, au guidon du Belville, la ville est belle.

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Bien garer son scooter : le casse-tête

Pratique, facile à conduire, le scooter a séduit de plus en plus de citadins pour leurs déplacements quotidiens. Finis les bouchons et l’attente des transports en commun, le gain de temps est indéniable. Et si se déplacer est une chose, se garer tourne souvent au casse-tête. Se garer mais où ? Nombre (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais