Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Guides > Scooters > Quadro > 350D > Essai Quadro 350D : affûté et joueur

Essai Quadro 350D : affûté et joueur

lundi 19 décembre 2011, par Emmanuel G.

Alors que les versions définitives du Quadro Technologie 350D commencent à arriver en concessions, l’ASF est partie en vadrouille pour un essai du nouvel arrivant trois roues.

Tour du propriétaire

Que de changement par rapport à notre dernière prise en mains ! Finis les plastiques disgracieux et différents. Le contrôle qualité est passé par là et les plastiques noirs sont les mêmes partout. Ils ont un aspect granuleux, comme beaucoup de scooters.

Les ajustements de plastique carrosserie sont maintenant bien faits. En passant le doigt, celui-ci n’accroche plus sur les ajustements de pièces.

En s’installant derrière le guidon, on est toujours surpris par la taille des compteurs par rapport au tableau de bord. Celui-ci est grand et les compteurs sont concentrés sur trois fenêtres. La première affiche les témoins de frein de parking, de contact, de réserve... Ceux-ci sont bien petits, toujours eu égard à la place disponible.

La seconde fenêtre intègre le compte-tours à aiguille. La zone rouge est à 8.000tr/mn. Cette fenêtre inclus également le niveau de réservoir à segment. Arrivé en réserve, un voyant s’allume au tableau de bord et la zone clignote. Il ne s’agit pas d’un dysfonctionnement !

La dernière fenêtre comprend principalement le tachymètre, à affichage numérique. Elle comprend l’heure.

Le tout est rétro-éclairé bleu. C’est du plus bel effet dans la nuit et les compteurs ont le chic de ne pas venir se réfléchir sur le pare-brise.

Aux commodos, du classique. A main gauche, le passage des feux en mode route et plein phares, l’appel de phares, le clignotant en dessous et enfin le klaxon. Les clignotants ont un répétiteur sonore et la disposition des clignotants avant fait que le conducteur les voit clignoter. Entre le répétiteur sonore, le voyant et le clignotant, impossible de les oublier.

A droite, interrupteur de feux de détresse, commutateur de feux, et démarreur. Ce commutateur semble anachronique quand la législation prévoit un allumage des feux automatique. De même, le verrouillage des différents boutons est... souple. Au travers de gants épais, comme ce fut le cas pour cet essai, le ressenti n’est pas évident mais c’est peut-être une question d’habitude.

Le guidon est entièrement capoté avec au centre un espace façon chrome. Le capotage du guidon a deux orifices qui permettent un contrôle visuel des niveaux de liquide de frein au niveau des réservoirs.

Si l’ensemble fait propre et bien rangé, il n’empêche que tout ce noir, au guidon et au tableau de bord allié à la petite taille des compteurs, ne respire pas la joie.

Mais nous ne sommes pas là pour ça, il nous tarde de faire un essai sur route.

Sur autoroute

Contact. Les aiguilles vont et viennent pour nous rappeler que l’électronique est omniprésente. Pression sur le démarreur et le moteur s’ébroue. Le bruit du moteur Aeon est toujours aussi sympathique. Contenu, plutôt dans les graves, l’électronique maintient le régime régulier malgré quelques velléités du moteur de prendre des tours.

Après un temps de chauffe que nous jugerons suffisant, il manque en effet un témoin de température moteur, nous prenons la direction de l’autoroute. Là, roulage à la vitesse réglementaire de 130km/h. Au compteur, nous sommes plus précisément à 134km/h. Le moteur est exactement à 7.500 tr/mn. Il ne nous a pas été possible de prendre les derniers 500tr/mn restants. Il faut dire que notre Quadro 350D ne totalisait que 800km.

A cette vitesse et à ce régime, le 313cc d’Aeon ne peut guère donner davantage. A ce niveau, le Quadro 350D est dans la norme des cylindrées intermédiaires. Sur autoroute, il faudra prévoir et calculer les dépassements, même si la vitesse de croisière est acceptable.

Au niveau consommation, celle-ci s’établit sur un 7l/100 à plein régime. Avec un moteur rodé et réglé, elle devrait pouvoir baisser de 0.5 l/100. Là-aussi, le Quadro 350D ne fait pas mieux, ni moins bien que la concurrence.

Sur route

Si sur autoroute, le Quadro 350D ne peut donner que ce qu’il a, sur route, sa réserve de puissance permet des reprises et des accélérations plus que convenables sur route. Ajouté à cela, un caractère rageur du moteur à l’approche des 6.000tr/mn, vous aurez un aperçu du potentiel du Quadro 350D.

A 6.000tr/mn, le Quadro 350D vous embarque à 106km/h, et à 5.100tr/mn, il est à 90km/h. Certes, la concurrence fait de même, mais le Quadro 350D avec le caractère joueur du moteur réveille le pilote qui est en vous. Son châssis rigoureux et rigide vous mettra en confiance.

Avec son train avant précis et léger, le Quadro 350D se place sur la trajectoire voulue. Il ne faudra pas oublier la largeur du train avant, mais là-aussi, c’est une question d’habitude.

Aux vitesses usuelles, le Quadro 350D est proche de cette zone (magique) des 6.000tr/mn. Il suffit d’ouvrir la poignée pour sentir le Quadro se réveiller. La bonne volonté du moteur s’exprime par des reprises vigoureuses, même en duo.

C’est dans la vallée de Chevreuse que nous avons effectué nos essais sur route. Les portions du parcours que nous avons emprunté ont permis de vérifier les bonnes dispositions du moteur en reprises. La consommation sur route s’est établie sur 5.4l/100 en duo. Avec un moteur rodé et réglé, la consommation devrait se situer tout juste au dessus des 5l/100, voire même en dessous.

En ville

Malgré sa taille supérieure, le Quadro 350D passe brillamment l’épreuve de la ville. A son guidon, se faufiler ne présente aucune difficulté, le Quadro 350D suit les autres deux roues dans les remontées de file.

Aux feux, le système HTS (Hydraulic Titling System) fait merveille. Il suffit d’arriver droit, de freiner et le Quadro 350D s’immobilise sans avoir à poser le pied par terre. Pour repartir, un tour de poignée droit et le Quadro repart. Par rapport au système Piaggio, si vous êtes un peu penché, pas besoin de déconnecter. Il n’y a qu’à poser le pied par terre, redresser un peu et le Quadro 350D tiendra tout seul. Il sait se tenir !

RMF parle de maintenir la pression sur les freins pour que le Quadro 350D se tienne droit mais même sans appuyer sur les freins, le scooter tient tout seul. Bien sur, si vous penchez, il penchera. Il n’y a qu’en enclenchant le frein de parking que le Quadro 350D ne bougera plus.

Si en roulage, le Quadro 350D ne se différencie pas trop des autres scooters, il faudra faire attention à très basse vitesse. En effet, le HTS « raisonne » comme si vous alliez vous arrêter et prend ses appuis. Le Quadro 350D est alors comme posé et si vous voulez changer de direction, il n’est plus possible de le faire en penchant, comme sur un autre scooter. Il faut tourner le guidon et dans le cas, où vous êtes encore en train de rouler, le Quadro 350D a tendance à embarquer dans la direction qu’il avait avant de se poser. Cela nous a valu quelques arrêts en plein embouteillage, pour le remettre dans la bonne direction.

Cette particularité du HTS a été signalée à RMF qui nous a précisé que sur les prochaines versions, le HTS a été corrigé.

Moteur

Nous l’avons vu avec nos tests sur les différentes portions de route, avec ses 313cc et ses 23Cv, le bloc Aeon s’en tire avec les honneurs. Le moteur est coupleux dans les bas régimes et relance bien le Quadro 350D aux vitesses usuelles. Associé à son poids contenu, la sensation de poussée est réelle. A deux, le pilote peut sentir l’avant se délester lors des accélérations, sensation qu’un Piaggio ne procure pas. La différence de poids est belle et bien là.

Si vous êtes du genre joueur, il faudra aller chercher la puissance dans les tours. Vers les 6.000-7.000 tr/mn, le Quadro 350D donne de la voix, avec un caractère rageur qu’on ne lui soupçonnait pas. Allié au train avant et à l’amortissement arrière, le bloc Aeon fait merveille sur routes. Les accélérations sont suffisantes pour doubler en toute tranquillité camions et voitures, sur petites ou grandes courbes.

Et lors des prises d’angle, il faut le pousser vers cette zone des 7.000 tr/mn. L’équilibre général du scooter n’est en rien perturbé par le transfert des masses et l’accélération. Les grandes courbes qui font frémir d’autres scooters sont prises sans aucune appréhension. Toujours l’efficacité du train avant-châssis-amortissement arrière.

Freins

A ce chapitre, les freins du Quadro 350D sont une référence. Là où d’autres ralentissent, le Quadro freine. Lors de notre prise en mains, nous les avions trouvé puissants mais manquants de progressivité, un peu sec. Aujourd’hui, ils sont toujours aussi puissants mais désormais le dosage aux poignées ou à la pédale est plus précis.

A la poignée gauche, ou à la pédale, le freinage est couplé. L’avant et l’arrière freinent en même temps et bien. La sensation, que ce soit à la poignée ou à la pédale, est bonne pour sentir un éventuel blocage des roues. De toute façon, en cas de freinage limite, le Quadro a la bonne idée de ne pas décrocher d’un seul coup et avec son châssis et son HTS, tout est « secure ». Le décrochage de l’arrière intervient assez tard. Dans des conditions normales d’utilisation, la marge de sécurité sur le Quadro 350D est assez importante pour conduire sereinement.

A la poignée droite, les freins agissent sur le seul train avant. Là-aussi, les arrêts se font à la fois en puissance et sans être piégeur.

Aspects pratiques

Parmi les aspects pratiques du Quadro 350D, il faut parler du coffre. Il est assez imposant pour contenir un intégral, un jet et quelques affaires. Ce n’est pas encore une soute mais on s’en approche. Le seul bémol provient de son ouverture. La selle, munie d’un verrin, ne permet qu’une ouverture limitée. Il faudra donc prévoir des sacs de voyage plutôt en longueur.

Un autre aspect pratique concerne l’éclairage. Le faisceau du Quadro 350D est à la fois large et puissant quand pour d’autres, il est diffus. De nuit, c’est un plaisir que de conduire le Quadro 350D, avec devant le faisceau large et au tableau de bord, un éclairage bleu, reposant.

Enfin, un bémol ou un plus, c’est selon, concernant la hauteur du Quadro 350D. Les plus petits, moins de 1.70m, le trouveront haut. En tant que conducteur, cela ne pose aucun souci. La hauteur de selle de 780mm leur permettra de conduire sans souci. Avec toutefois, une restriction qui concerne la longueur du guidon. En le tournant jusqu’à la butée, les plus petits trouveront qu’il faut tendre les bras pour pouvoir maintenir les mains sur celui-ci. Enfin, en tant que passager, il faudra se hisser sur la selle qui est bien haute. Idem pour les repose-pieds qui sont un peu bas pour les courts sur pattes.

La selle nous a paru dure mais RMF nous précise que le moelleux a été travaillé pour plus de confort.

Conclusion

Quadro Technologie a encore travaillé son modèle phare et le Quadro 350D est fin prêt. Affiché au tarif de 7.290€, le Quadro 350D est une alternative au Mp3/Yourban de Piaggio. Alternative et non rival car Quadro Technologie propose une approche nouvelle du trois roues qui vient compléter celle de Piaggio.

En attendant, le 4D, la version quatre roues.

Avec ses grosses roues de 14’ à l’avant, le Quadro 350D attire les regards et la curiosité. Il ne vous décevra pas par son homogénéité châssis-moteur-amortisseurs et le HTS finira de rassurer les novices. Pour les plus expérimentés, le caractère joueur du Quadro 350D sera à chercher dans les tours, pour encore plus de plaisir. On en vient même à regretter que Quadro Technologie ne prévoit pas de décliner son 3D en versions plus puissantes tellement l’ensemble est rigoureux.

Portfolio

  • Essai Quadro 350D : en action, vallée de Chevreuse
  • Essai Quadro 350D : en action, vallée de Chevreuse
  • Essai Quadro 350D : en action, vallée de Chevreuse
  • Essai Quadro 350D : en action, vallée de Chevreuse
  • Essai Quadro 350D : gauche
  • Essai Quadro 350D : droite
  • Essai Quadro 350D : face
  • Essai Quadro 350D : arrière
  • Essai Quadro 350D : compteurs
  • Essai Quadro 350D : boite à gants et allume-cigare
  • Essai Quadro 350D : vide-poches
  • Essai Quadro 350D : angle
  • Essai Quadro 350D : bouchon essence type aviation
  • Essai Quadro 350D : notice à lire
  • Essai Quadro 350D : grands à l'aise
  • Essai Quadro 350D : commodos
  • Essai Quadro 350D : roues avant de 14'
  • Essai Quadro 350D : arrière gauche
  • Essai Quadro 350D : arrière droit
  • Essai Quadro 350D : HTS
  • Essai Quadro 350D : espace au train avant
  • Essai Quadro 350D : coffre sous selle
  • Essai Quadro 350D : HTS
  • Essai Quadro 350D : compteurs de nuit

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Scoot des villes, scoot des routes : lequel choisir

Quel scooter choisir Ca y est, vous vous êtes décidé à passer aux deux roues et au scooter en particulier mais vous ne savez pas quel modèle choisir. Il y a les tous derniers modèles, les plus anciens... L'ASF va vous aider à déterminer votre choix. Définir ses besoins pour définir son scooter La (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais