Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Guides > Scooters > Sym > Cruisym > Essai Sym Cruisym 300i : beau et classe en Euro 4

Essai Sym Cruisym 300i : beau et classe en Euro 4

dimanche 9 juillet 2017, par Christian, StephaneC.

Sym passe son bloc moteur 300cc, qui équipe déjà le GTS, à l’Euro 4 et l’installe dans un nouveau scooter, le Cruisym 300i.

Présentation

De modèle en modèle, Sym poursuit sa montée en gamme et en qualité. Le Cruisym 300i en est l’illustration. La qualité perçue est indéniable. De la qualité de la peinture, les parties sombres dont certaines sont traitées façon carbone, la selle avec « Cruisym » en surpiqure, le dessin sur la partie passager, tout cela contribue à valoriser le scooter et le propriétaire. Les arêtes de la carrosserie sont autant de pleins et de déliés qui donnent du style au Cruisym. Style sportif avec les feux avant, GT avec le pare-brise large et haut, le Cruisym 300i en impose. De plus, le rouge de notre modèle d’essai est magnifique. Pas très discret mais magnifique ! Et le coup de crayon des designers en fait un scooter beau.

Au guidon, Sym a fait dans le classique. Au commodo droit, vous avez le coupe-circuit, le warning et le démarreur. Au commodo gauche, l’appel de phare de type gâchette, le bouton de plein phare, les clignotants, le klaxon et habituel chez Sym, le bouton d’ouverture du coffre.

Au niveau des rangements, vous avez une boite à gants sur la droite. Elle n’est pas verrouillable mais est pourvue d’une prise Usb pour alimenter un appareil électronique. Pour continuer au chapitre rangement, le coffre accepte deux casques, un intégral sur la partie haute et un jet sur l’avant. Entre les deux, vous pourrez glisser un petit sac. La selle est maintenue par un verrin. Les rétroviseurs sont placés sur la carrosserie et permettent une bonne vision de vos arrières. Ils sont repliables.

Le bloc optique avant est surligné de leds et les deux feux lenticulaires sont allumés en roulage. Le bloc arrière est superbe, avec deux blocs clignotants qui encadrent le feu arrière. Le tout à leds.

Au tableau de bord, Sym est également resté dans le pur classicisme. A gauche, le compteur de vitesse et à droite le compte-tours encadrent une fenêtre digitale indiquant le niveau d’essence, la température moteur, le kilométrage général et partiel, l’heure et la tension de la batterie, le kilométrage restant avant la prochaine révision. Sur le dessus, les voyants traditionnels de plein phare, d’ouverture de coffre, clignotants, béquille…

C’est classique et surtout rapidement assimilable pour pouvoir prendre la route. Le guidon revient vers le conducteur sans être ni trop haut, ni trop bas. Ainsi, bien installé, vous allez pouvoir aligner du kilomètre.

Ville

Dans un gabarit à peine plus grand qu’un 125cc, avec un poids de 198kg, une hauteur de selle de 760mm, le Cruisym 300i fait merveille en ville. Il braque bien de surcroit. Dans le trafic, vous pourrez vous faufiler comme une anguille dans l’eau et vous pourrez remonter les files sans que les rétroviseurs ne viennent taper. Ils sont placés plus haut que ceux des voitures.

Avec ses 27.3Cv, vous vous arrachez littéralement au feu. Au départ arrêté, l’aiguille du compte-tours vient se caler quelques instants sur 5.500tr/mn, le temps des premiers tours de roues, puis elle vient se jeter sur les 7.000tr/mn. Le petit trou à l’accélération est compensé par la vigueur des 300cc. Nombre de deux roues et d’automobilistes sont surpris par ses accélérations s’ils se fient au gabarit de 125cc du Cruisym 300i ! Il faut bien lire sur l’avant « 300 ». C’est discret…

La mise sur béquille centrale ne nécessite pas de s’appeler Hulk et avec son grand coffre vous pourrez évoluer en ville et faire vos courses sans craindre d’être en surcharge. Le passager bénéficie de repose-pieds qui se déploient et se replient en les poussant du bout du pied. Cela vous évitera de vous salir les mains. Il est bien installé avec des poignées de maintien suffisamment larges.

A l’usage, les indications du compteur de vitesse se révèlent difficiles à lire. La faute à ces graduations colorées. Il y a du blanc, du jaune, de l’orange, avec des barres plus ou moins longues.

Route - Autoroute

Sur route, le moteur de 300cc Euro 4 continue de montrer ses bonnes dispositions. Si l’envie vous prend de cruiser tranquillement, le Cruisym 300i se pliera à vos souhaits. Les suspensions filtrent bien, l’ensemble châssis-suspensions vous évitera d’effectuer des évitements de dernière seconde pour contourner un nid-de-poule ou un trou sur la chaussée. Un petit regret au niveau confort : le rembourrage de la selle est trop mou. Au bout d’une journée de roulage, vous avez la sensation que la selle s’est complètement affaissée. La direction du Cruisym est vive pour enchainer les droite-gauche et son poids contenu est une invitation à balancer.

La forme du pare-brise en « V » inversé, large sur le dessus dévie bien l’air sur le dessus du casque ou sur le torse, selon la taille du pilote. Il est réglable mais avec des outils.

Si l’envie vous prend de passer en mode Sport, le Cruisym 300i répond également présent. Pour avoir du répondant, il ne faut pas hésiter à chercher cette zone des 5.500 tr/mn. Là, les reprises se font plus énergiques. Le couple maxi de 27.3Nm est développé à 6.750tr/mn. Sur route, vous évoluez le plus souvent dans cette plage et une pression sur la poignée relance immédiatement l’équipage. C’est un réel plaisir et une sécurité pour doubler, sans avoir à se poser trop de questions.

Sur autoroute, vous croiserez aux allures réglementaires avec une réserve de 1.000tr/mn pour maintenir la vitesse lors d’une côte. Le bas des jambes est sujet aux remous d’air, en position de conduite pieds en avant.

Au compte-tours, la zone rouge débute à 8.250tr/mn mais le rupteur se déclenche à 8.750tr/mn. Nous avons ainsi atteint la vitesse de 155km/h au compteur, pour une vitesse de 145 au Gps.

Compteur 50 70 90 110 130
Gps 46 64 82 100 119
Régime 4.200 5.250 5.750 6.500 7.250

A signaler que lors d’un changement rapide d’appui, le Cruisym 300i a eu un début de louvoiement. Rien de grave, il faut juste ralentir l’allure et laisser le temps au Cruisym 300i de se repositionner.

Le moteur a beau n’être « qu’un » 300cc, sa joie de vivre est communicative et vous saisirez le moindre prétexte pour l’enfourcher.

Freinage

Disques de Ø 260 mm, à l’avant, de Ø 240 mm, à l’arrière, Abs sur chacune des roues, le Cruisym est bien doté pour freiner court et fort. A 50km/h, nous avons stoppé net le Cruisym 300i en 6.44m. C’est une très bonne distance, aidée en cela par le poids contenu du scooter. Il faudra donc mettre de la distance entre vous et le Cruisym 300i si vous en suivez un.

L’Abs arrière est plus sensible que l’avant, qui ne s’est jamais déclenché.

Consommation

Lors de nos essais, nous avons réalisé une consommation moyenne de 4.10 litres/100. Ce qui, avec une conduite « normalisée » devrait être de l’ordre de 3.6 litres/100. Avec son réservoir de 12 litres, l’autonomie se situe dans les 300km, voire plus.

Là-aussi, le Cruisym 300i est parmi les premiers de la classe.

Conclusion

Le passage à l’Euro 4 réussit bien à ce Cruisym 300i. Vif, homogène, look soigné, le Cruisym débute sa carrière de maxi-scooter sous les meilleurs hospices. Son tarif de 5.499€ ne vous fera pas hésiter longtemps.

Mais il faudra trouver mille raisons à votre compagnon-compagne pour justifier tout le temps que vous passez dessus !

Portfolio

  • Essai Sym Cruisym 300i : gauche
  • Essai Sym Cruisym 300i : face gauche
  • Essai Sym Cruisym 300i : face droite
  • Essai Sym Cruisym 300i : droite
  • Essai Sym Cruisym 300i : arrière droite
  • Essai Sym Cruisym 300i : détail pot échappement
  • Essai Sym Cruisym 300i : pot échappement faon carbone
  • Essai Sym Cruisym 300i : détail moteur
  • Essai Sym Cruisym 300i : détail moteur
  • Essai Sym Cruisym 300i : aile arrière droit
  • Essai Sym Cruisym 300i : boite à gants, prise Usb
  • Essai Sym Cruisym 300i : détail selle
  • Essai Sym Cruisym 300i : trappe essence
  • Essai Sym Cruisym 300i : disque avant 260mm diamètre
  • Essai Sym Cruisym 300i : poignées maintien passager
  • Essai Sym Cruisym 300i : suspension arrière réglable
  • Essai Sym Cruisym 300i : détail bloc feu avant
  • Essai Sym Cruisym 300i : double feux lenticulaires
  • Essai Sym Cruisym 300i : bloc feu arrière
  • Essai Sym Cruisym 300i : bloc feu arrière
  • Essai Sym Cruisym 300i : coffre sous selle
  • Essai Sym Cruisym 300i : virage gauche
  • Essai Sym Cruisym 300i : virage droite

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Angle mort : rappels de la Mairie de Paris

Une campagne de la Mairie de Paris pour rappeler à tous, conducteur et non conducteur, qu'un camion possède des angles. Avec plus de 10 millions de déplacements, Paris cumule les accidents. Une simulation-explication grandeur nature a lieu sur Paris avec un véritable camion et tracé sur le sol, (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais