Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Guides > Scooters > Yamaha > T-Max > Essai T-Max 530 Sport : l’amour du sport, terriblement

Essai T-Max 530 Sport : l’amour du sport, terriblement

lundi 30 septembre 2013, par Patrick L.

Dans la hiérarchie T-Max 530, il y a la version de base, la version Abs et la version Sport. Situé au sommet de la hiérarchie, ce T-Max 530 risque de vous faire aimer le sport plus que de raison.

Présentation

Les lignes du T-Max 530 ne sont plus à présenter. Entre l’avant ramassé, le pot qui pointe vers le ciel, le dosseret et les poignées passagers, les formes du T-Max 530 sont imprimées sur notre rétine et nous pouvons le reconnaitre entre mille.

La version Sport ajoute quelques spécificités que nous allons également vite assimiler pour reconnaitre le T-Max 530 Sport. Sur les roues, un liseré rouge court tout le long de la jante. Une bulle sport fumée qui semble bien courte mais qui présente l’avantage d’être très discrète. Au niveau des marche-pieds, des inserts alu siglés « T-Max » viennent trancher sur le noir ambiant. Enfin, et surtout, une ligne d’échappement Akrapovic qui comme la ligne d’origine pointe vers le ciel. Les galets qui équipent la version sont un peu plus léger que la version d’origine et augurent de départ canon.

La bulle est au tarif catalogue de 85€, les inserts alu sont à 75€ et la ligne Akrapovic au tarif de 1.019€. Dans cette version Sport, Yamaha fait un package des trois et l’avantage client représente 379€. Ce qui est toujours bon à prendre par ces temps de pouvoir d’achat en berne.

Tableau de bord

Yamaha est revenu au bon vieux compte-tours à aiguille. Il prend place à droite du tableau de bord. Après le compte-tours à barres illisible de la version précédente, c’est un retour aux sources qui est bienvenu et la zone rouge est à 8.500tr/mn. A gauche, le tachymètre dont la vitesse maximum est de 180km/h.

Entre les deux, un sigle « 530 » nous rappelle que nous avons à faire à la dernière version du T-Max, avec au dessus, les rappels de clignotants séparés et juste en dessous, une fenêtre digitale qui comprend :

- deux trips partiels et le kilométrage général
- le niveau d’essence à gauche
- la température moteur à droite
- l’heure
- la consommation moyenne.

Aux commodos, leviers réglables et rien que du classique. A droite, coupe-cricuit, warning et démarreur prennent place. A gauche, appel de phare de type gâchette, clignotants, klaxon et toujours très beau levier de frein de parking complètent un poste de conduite classique.

Du côté gauche, également, une trappe qui coulisse pour glisser un ticket de péage, ou un smartphone à écran réduit. A droite, la boite à gants est assez longue pour y glisser une petite bouteille d’eau. Cette boite ferme à clé. Au milieu, le contacteur multi-position est mis en évidence sur un plastique brillant.

Les rétroviseurs sont positionnés sur la carrosserie, tout à l’avant. Ils sont montés sur une tige fine et ils ne vibrent pas du tout. La rétrovision est excellente car les rétroviseurs sont dans l’axe du regard et vous permettent de surveiller vos arrières sans avoir à quitter la route des yeux.

Avec son coffre, le T-Max 530 accepte maintenant un casque et quelques affaires.

Passager

Le passager est bien installé derrière le conducteur. Il ne sera pas trop exposé aux remous d’air et sera protégé par ce dernier.

Les poignées de maintien, indispensables sur le T-Max 530 Sport à cause des accélérations, tombent bien sous la main sur les côtés mais sont trop près du corps sur l’arrière pour pouvoir y prendre appui et bien se caler.

Les repose-pieds sont repliables et à bonne hauteur.

Ville

Avec son empattement de 1.580mm, une longueur hors tout de 2.200mm et une largeur de 775mm, le T-Max Sport est à peine plus grand que certains 125cc. Il passera partout, à la réserve des rétroviseurs. S’ils sont situés plus haut que ceux des voitures, leur position les fait dépasser de quelques millimètres par rapport à la largeur du scooter. Un coup d’oeil à prendre.

Les galets légers vous garantissent des départs canon. Associés à une poignée d’accélérateur très réactive, c’est sans effort que vous vous extrayez des encombrements ou que vous vous faufilez dans la circulation.

Le T-Max 530 Sport est aidé en cela par un poids de seulement 217kg.

Vous pourrez rouler sur un filet de gaz, ou atteindre vraiment très rapidement la vitesse maximum autorisée en ville de 50km/h. A cette vitesse, le régime moteur est de 3.500tr/mn et une légère pression sur l’accélérateur suffit pour faire repartir l’équipage.

Route - Autoroute

Si en ville, conduire le T-Max Sport demande beaucoup de concentration pour rester dans la limite des 50km/h, sur route et autoroute, les 46.6Cv du moteur trouvent enfin à s’exprimer. Et le pot Akrapovic émet alors des vocalises qui charment l’oreille.

En ville à 3.500tr/mn, le pot Akrapovic sait se faire discret. A partir de 4.500tr/mn, le pot émet un grondement qui vaut tous les klaxons et votre environnement proche comprend que vous avez ouvert les gaz ! Ce grondement est proche du rugissement sans pour autant être assourdissant, comme peuvent l’être les échappements libres. Un très bon travail de la part d’Akrapovic entre liberté d’expression et civisme.

Au départ arrêté, le T-Max 530 Sport plafonne quelques instants sur les 3.500tr/mn avant d’aller se caler sur les 4.500tr/mn et monter inexorablement ensuite. Au guidon, cela donne l’impression de faire du sur-place, mais en regardant dans les rétros, nous sommes vite rassurés. Ce n’est qu’une impression et les autres scooters continuent d’y rapetissir. Le plus impressionnant est que la poussée est continue et il semble que rien ne peut venir l’entraver.

La zone rouge est à 8.500tr/mn mais avec les galets légers, il n’est pas possible d’y aller. Le T-Max Sport plafonne à 7.700tr/mn et la vitesse est déjà de 170km/h, sur circuit et au Gps. Le T-Max Sport est également un peu plus long à reprendre entre 150km/h et sa vitesse maxi, mais c’est largement supportable, surtout quand on a eu, avant, la poussée entre 0 et 150km/h.

Sur rythme rapide, le T-Max Sport demande à peaufiner les trajectoires. La direction qui se montrait joueuse et vive aux allures réglementaires devient plus directive quand le rythme s’accélère. C’est sans doute l’effet gyroscopique des roues de 15’ à l’avant et à l’arrière. Il faut donc tout simplement appuyer un peu plus sur le guidon ou sur les jambes.

Vitesses et régimes relevés

- 50km/h à 3.500tr/mn
- 90km/h à 4.500tr/mn
- 110km/h à 4.900tr/mn
- 130km/h à 5.500tr/mn

Pare-brise - protection

Le pare-brise à ces vitesses se révèle d’une efficacité insoupçonnée. Malgré sa faible longueur, il remplit bien son office et l’air est finalement bien dévié sur le sommet du casque. Il y a bien sûr le bruit dans le casque mais le pilote-conducteur n’est pas en prise directe avec les remous.

Avec le tablier avant, le conducteur est bien protégé que ce soit au niveau des jambes ou du torse. Même au niveau des mains, il n’y a pas de turbulences.

Suspensions

Le T-Max 530 Sport s’il se révèle ferme de suspensions n’est pas du genre brute. Les suspensions arrivent à absorber les irrégularités de la route et donc épargner le conducteur et le passager des multiples chocs d’une route en mauvais état.

L’accord suspension-châssis est tel qu’à aucun moment le T-Max ne se désunit. Il reste parfaitement en appui sur ses deux roues et quelque soit la vitesse ou le revêtement, il ne bronche pas.

Impressionnant et rassurant.

Freins

Les freins Yamaha sont ce qui se fait le mieux. Ils sont à la fois mordants à l’attaque, et endurants. Ils offrent un très bon ressenti aux leviers et c’est à se demander pourquoi tous les scooters n’en sont pas équipés.

Avec ses double disques de 267mm à double pistons à l’avant, simple disque de 282mm à double pistons également à l’arrière, le T-Max 530 Sport est un bon, un excellent freineur.

A 50km/h, il lui faut à peine 7m pour s’arrêter, avec un freinage sur l’avant qui est simplement bluffant. Attention donc si vous suivez un T-Max. Il faut laisser de la distance entre lui et vous.

Consommation

Si la cylindrée a augmenté passant de 500 à 530cc, la consommation a subi une courbe inverse et le T-Max 530 Sport peut même être qualifié de sobre.

Sur notre parcours mixte, ville-route-autoroute, et dans nos conditions d’essai, nous avons réalisé une consommation moyenne de 4.8 litres au 100. Avec une consommation maximum de 4.93l/100, sur circuit et à pleine charge, le T-Max est étonnant de sobriété.

Avec son réservoir de 15 litres, vous pouvez envisager une autonomie de plus de 300km.

Conclusion

Loin d’être un scooter exclusif, le T-Max 530 Sport se révèle polyvalent et à l’aise aussi bien en ville que sur axes rapides, même si son milieu naturel est ce dernier type d’axe. Accélération, freinage, vitesse maxi, il se montre complet et frise le sans-faute.

Au niveau tarif, le T-Max 530 Sport est affiché à 11.499€, traqueur inclus. A ce niveau de prix et même avec l’avantage client de 379€, le T-Max 530 Sport est au sommet de la hiérarchie T-Max. C’est peut-être là son seul défaut.

Car dans cette version, le T-Max 530 va vous pousser à pratiquer le Sport et même à aimer le Sport. Terriblement.

Portfolio

  • Essai T-Max 530 Sport : gauche
  • Essai T-Max 530 Sport : face
  • Essai T-Max 530 Sport : arrière
  • Essai T-Max 530 Sport : arrière gauche
  • Essai T-Max 530 Sport : arrière droit
  • Essai T-Max 530 Sport : avan gauche
  • Essai T-Max 530 Sport : face droit
  • Essai T-Max 530 Sport : face gauche
  • Essai T-Max 530 Sport : boite à gant gauche
  • Essai T-Max 530 Sport : boite à gant droite
  • Essai T-Max 530 Sport : compteur
  • Essai T-Max 530 Sport : trappe essence
  • Essai T-Max 530 Sport : coffre
  • Essai T-Max 530 Sport : marchepieds
  • Essai T-Max 530 Sport : en action gauche
  • Essai T-Max 530 Sport : en action droite
  • Essai T-Max 530 Sport : en action gauche

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Scooter électrique : aides à l’achat

À l’heure actuelle, peu d’aides financières pour l’achat d’un scooter électrique existent. C’est au niveau local qu’il faut se pencher. En effet, certaines municipalités subventionnent votre acquisition. Paris Si les voitures électriques bénéficient d’aides financières de la part de l’État, ce n’est pas (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais