Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Guides > Equipements > Contre les intempéries > Essai chargeur Tecmate Optimate 3+ : il fait le poids

Essai chargeur Tecmate Optimate 3+ : il fait le poids

mardi 5 avril 2011, par Herol

Le chargeur de batterie Tecmate Optimate 3+ est conçu pour maintenir la charge ou recharger une batterie. Les conditions climatiques des Hautes-Alpes permettent un essai en situation.

En hiver dans les Hautes-Alpes, la température moyenne est inférieure à zéro et la neige est le fonds de commerce local. Mon BURGMAN 650 reste alors coincé au garage pendant de longues semaines et sa batterie risque de perdre tous ses volts, voire de se sulfater. Or, il est fortement conseillé de la maintenir en état de charge complète pour éviter un remplacement prématuré.

Lors d’un passage en concession, j’ai donc acheté un chargeur de batterie Tecmate Optimate 3+ et je l’ai testé pour vous.

Un bloc multicolore

Le Tecmate Optimate 3+ est le modèle de chargeur adapté aux motos par excellence. Il figure en bonne place parmi la demi-douzaine proposés par Tecmate.

Il se présente sous la forme d’un bloc aux bords arrondis, un peu long (19 cm), moyennement large (7 cm) et assez lourd (800 gr). La partie supérieure affiche sa mission : DIAGNOSTIC + DESULPHATING + CHARGER + TESTER.

Les six LED (verte, rouge, orange et jaune) placées sur un plan décalé sont prêtes à afficher l’opération en cours, ou une alerte. Rien ne dit si cet ensemble est étanche.

Le Tecmate Optimate 3+ est compatible avec les batteries plomb-acide 12 V et il est recommandé pour les modèles de 2 à 35 Ah, y compris les batteries GEL. Le courant en sortie est limité à 0,6 A ce qui est bien adapté aux batteries de petite capacité. A ce sujet, il faut rappeler que le courant de charge ne doit pas être supérieur au 1/10ème de la capacité.

Des branchements très faciles

Le câble électrique de branchement au secteur comme celui de liaison à la batterie font tous les deux 1,80 m. Les 3,60 mètres disponibles facilitent l’installation loin de la prise électrique si nécessaire. Il est toujours possible de fixer le chargeur au mur grâce aux deux orifices prévus sur la partie haute.

Pour ma part, j’ai préféré le branchement à demeure sur la batterie avec le set à œillets en métal TM-71 qui est équipé d’un fusible. Son connecteur bipolaire est recouvert d’un capuchon de fermeture en caoutchouc, ce qui laisse augurer d’une bonne protection par tous les temps. Une fois installé et replié, le câble est invisible et prêt à un emploi immédiat. Sinon, il est toujours possible de brancher le Tecmate Optimate 3+ avec les pinces crocodiles pour les charges ponctuelles.

Le côté pratique promis est bien au rendez-vous.
Pour le test, j’ai utilisé le set de connexion avec pinces crocodiles TM-74 livrées en standard. Une fois les pinces branchées à la batterie, positif d’abord, négatif ensuite, il suffit de connecter le boîtier au secteur.

Une charge intelligente

Dès que le chargeur est alimenté, la LED verte #1 atteste de la mise sous tension. C’est bon signe car toute connexion erronée en sortie aurait été signalée par la diode rouge #2.

Dans un premier temps, la LED fixe jaune #4 indique le début de la charge à courant constant de 0,6 A. A noter que, dès lors que la tension aux bornes de la batterie est supérieure à 2 V, la LED orange #3 indiquant la récupération de batterie fortement déchargée ne s’allume pas : ce fut le cas pour mon test.

La durée maximum de cette phase dépend de la capacité de la batterie. Pour mon test (batterie de 32Ah complètement déchargée), environ 32 heures ont été nécessaires ! Il faut être patient, mais c’est aussi le gage d’une opération sûre et efficace.

Conséquence d’une charge à courant constant, la tension s’élève graduellement jusqu’à atteindre 14,3 V. Le chargeur passe alors en mode VERIFICATION DE CHARGE : le voltage de charge est limité à 13,6 V et la LED jaune #4 clignote.

Lorsque la demande de courant émanant de la batterie se réduit à moins de 200 mA à 13,6v, le circuit constate que la charge est adéquate et active le MAINTIEN de CHARGE : la LED #5 s’allume.

Les périodes de maintenance de 30 minutes suivent et alternent avec les périodes de test de même durée, au cours desquelles aucun courant n’est délivré. La batterie est ainsi maintenue en complet état de charge, ce qui permet de compenser les consommations dues aux accessoires tels qu’ordinateurs de bord, horloge, etc...

Si le temps de charge dépasse les limites de votre patience et si la LED rouge #6 s’allume, le chargeur a conclu que la batterie est défectueuse et irrécupérable.

Une notice très détaillée

Vous disposez avec le chargeur des 4 pages d’un guide rapide qui détaillent toutes les phases et documentent la signification des six LED multicolores.

En fonction de l’état de votre batterie, la durée de charge peut varier beaucoup. Il suffit simplement de laisser le Tecmate Optimate 3+ faire son boulot. Si vous êtes équipé d’un voltmètre, vous pouvez surveiller de temps en temps la tension aux bornes de la batterie pour avoir une idée de l’avancement du cycle. Sinon, fiez vous aux LED.

L’essai comme l’usage se révèlent tout ce qu’il y a de plus simple.

Conclusion

Le Tecmate Optimate 3+ évalue, récupère, charge, teste et entretient votre batterie automatiquement et durant des mois sans aucun risque. En cela, il rejoint les chargeurs disponibles actuellement sur le marché tout en étant très adapté aux batteries de motos et scooters. De plus, tout un ensemble d’accessoires de raccordement est disponible pour satisfaire tous les besoins.

Affiché au tarif de 50 € environ, le chargeur Tecmate Optimate 3+ convient parfaitement pour un usage "courant", mais ne pensez pas l’emporter dans votre sac à dos pour un dépannage éventuel à cause de son poids.

Les LED suffisent à apprécier la progression de la charge, et vous devrez faire preuve d’une patience exemplaire si vous avez une batterie de grosse capacité.

Portfolio

  • Tecmate Optimate 3+ en boite
  • Tecmate Optimate 3+ charge en cours
  • Tecmate Optimate 3+ LED jaune
  • Optimate accessoires
  • Panneau de controle
  • Optimate vue ensemble

Messages

  • Etanchéité : l’OptiMate 3+ est dit « splashproof », ce qui veut dire « protégé contre les éclaboussures ». Il est également protégé contre les poussières.

    Charge à 1/10 de la capacité : c’est une mention qui figure très souvent sur les batteries ou dans leur mode d’emploi. C’est logique car, les fabricants ne sachant pas si l’utilisateur possède un chargeur interactif ou non, ils préfèrent rester prudents dans leurs recommandations. Et si on suit celles-ci au pied de la lettre, notre OptiMate 3+ ne pourrait charger que des batteries àpd 6Ah, ce qui lui fermerait bien des portes sur le marché du scooter. En fait, pour un chargeur interactif comme le nôtre (ou celui du concurrent que vous citez), l’on peut suivre une fraction de 1/3 comme règle, tout en gardant un peu de marge. L’OptiMate 3+ est recommandé pour des batteries àpd de 2Ah (voir manuel).

    LED 6 rouge : l’allumage de cette led signifie souvent « adieu, ma batterie », mais pas toujours… Ce test est basé sur la rétention de voltage après la charge, ce qui donne une bonne indication quant à l’état de la batterie. Un test de capacité, comme effectué par notre TestMate Sport, est idéal, mais fait appel à des technologies beaucoup plus coûteuses, et donc justifiées uniquement dans le cadre d’une utilisation professionnelle. Lorsque que la led de test rouge s’allume sur un OptiMate, c’est la fin – en fait le début ou la fin de la fin J.

    Caractéristiques différenciées de l’OptiMate 3+ :

    Désulfatation : aucun autre chargeur de cette catégorie ne le fait. Je vous invite d’ailleurs à mettre l’OptiMate 3+ à l’épreuve en vous munissant d’une batterie « morte » avec tension résiduelle de moins de 6V. Attention, « morte » veut dire ici très déchargée mais pas avec une cellule en court-circuit – dans ce genre de cas, il s’agit d’un problème « mécanique » qu’aucun chargeur ne pourra jamais régler. L’un de vos membres ou, à défaut, un atelier pourra sûrement vous livrer une batterie adéquate en direct du bac de recyclage !

    Maintien interactif : comme vous le dites dans votre article, le chargeur concurrent attend que le voltage tombe à 12,9V pour reprendre la charge ensuite. A ce niveau, une batterie scellée de type « MF » n’est plus chargée à 100%. En cas de moteur « difficile à l’allumage », cela peut faire la différence. Un OptiMate ne combat pas les effets mais la cause : au lieu d’ « attendre » la chute de voltage avant d’agir, l’OptiMate l’empêche, tout simplement, en gardant la batterie chargéeen permanence à 100%. Test : autre exclusivité dans cette catégorie, voir explications plus haut.

    Toutes ces caractéristiques font que la technologie OptiMate est recommandée officiellement par 10 fabricants, y compris les 4 japonais !

    Enfin, « last but not least » l’OptiMate 3+, comme vous l’avez vérifié, est moins cher que son concurrent.

  • Salut à tous,
    J’ai plusieurs chargeurs car j’ai plusieurs motos et je ne les utilise pas toutes en même temps...forcément.
    l’Optimate 3+ est un bon chargeur pour conserver la charge mais avec 0,6 A/heure ne comptez pas sur lui pour recharger une batterie déchargée (oubli des phares) en 5 minutes. Un conseil : équipez votre moto d’un branchement fixe sur la batterie : cela vous évitera de démonter la selle à chaque retour dans votre garage.
    Les jolies lampes vertes qui clignotent en inquiète plus d’un.....laissez faire.... l’appareil sait ce qu’il fait !
    Salut motard...

  • Bonjour Frangen,

    Le branchement fixe est une très bonne idée. Pour un entretien et régulation de la charge, comme tu dis, cela évite de tout démonter pour connecter le chargeur. Il faut aussi penser à bien isoler les fils entre deux charges ! Il faudra quand même pouvoir accéder à la batterie, voire la démonter, si tu dois compléter ou vérifier les niveaux de la batterie.

    Et comme tu le dis, une fois branché, il faut laisser faire l’Optimate qui suit son cycle de charge tout seul, comme un grand.

  • Bonjour quel chargeur optimate 1 à 6 utiliser pour une Harley Davidson Héritage de 2015
    merci pour votre réponse et meilleures salutations

  • Bonjour,

    J’ai un Optimate3+ dont j’ai fait l’acquisition lors de l’achat de mon 1340 Springer. Je ne me suis donc jamais posé la question du branchement quand je souhaitais recharger ma batterie, puisque sous ma selle il y a ce qu’il faut. Petit embout en plastique, clic ! et c’est partie elle est en charge. Aujourd’hui j’ai besoin de me servir de l’Optimate3+ pour charger la batterie de la 125 de ma compagne, et là, question !?? Je n’ai pas le petit embout qui va bien pour brancher la batterie !! j’ai 2 fils avec pinces rouge et noir, point....Quelqu’un aurait-il la sympathie de me dire comment je peux faire pour repérer le + du -, afin que je ne fasse pas de connerie !! j’suis plutôt encéphalo plat question élec, peut-être que si je me trompe en branchant, il ne se passera rien, mais je n’ai pas envie de griller mon optimate. Voilà, merci de me répondre. Salut à +. Raph.

  • Il faut que tu regardes sur ta batterie. Elles sont toutes marquées du + et du -. En général, le rouge, c’est pour le +.

  • Bonjour,

    Merci pour la réponse, mais j’ai du mal m’exprimer. Je parlais du branchement côté chargeur. Côté batterie c’est effectivement très facile le + et le - sont inscrits. Mais côté Optimate3+ quand on a que deux bouts de fils électrique comment procède-t-on ? J’ai branché un fil dans chacun des orifices de l’embout en plastique de l’Optimate3+ rien ne se passe, et même en changeant les files d’orifices !!!....Il y a seulement la led verte qui s’allume pour me signaler que l’Optimale est bien sur secteur !...Que faire pour voir l’Optimale réagir, un petit clignotement, quelque chose !...

    Merci pour votre réponse. Salutations.

    Raph.

  • Bonjour Michel,

    J’ai fini par commander sur le site que tu m’avais conseillé, le TM74. Bon cela n’a pas vraiment résolu mon problème, car je pense que la batterie doit-être en court-jus. Mais ce nouveau raccord sera bien utile dans un futur.
    Merci pour ton site sur l’0ptimat, tes conseils, ta disponibilité et ta sympathie.

    Bien cordialement.
    A+.

    Raph.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Scooter électrique : aides à l’achat

À l’heure actuelle, peu d’aides financières pour l’achat d’un scooter électrique existent. C’est au niveau local qu’il faut se pencher. En effet, certaines municipalités subventionnent votre acquisition. Paris Si les voitures électriques bénéficient d’aides financières de la part de l’État, ce n’est pas (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais