Canvas Logo

Rétromobile : anglaises à l’honneur

mardi 30 janvier 2018 , par Christian

A Rétromobile, le National Motor Museum of Beaulieu s’associe au Salon pour présenter des véhicules exclusifs aux passionnés d’automobiles de collection. Les visiteurs auront le plaisir de retrouver des marques bien connues telles que Bentley et Morgan, mais aussi deux constructeurs aujourd’hui disparus comme Argyll ou encore Godfrey & Nash. Une occasion rêvée de découvrir quatre modèles emblématiques de l’industrie automobile anglaise.

Bentley 4.5 litres Supercharged


1930 – Morgan Racer Atomic de 1933

La Bentley 4,5 litres Supercharged ou Bentley Blower pour les connaisseurs est sans doute la plus renommée de cette exposition. Conçue en 1930 par le pilote automobile Sir Henry Birkin, le véhicule a été produit en seulement 50 exemplaires, ce qui en fait un modèle exceptionnel !

Avec 5 victoires au compteur aux 24H du Mans entre 1924 et 1930, cette voiture a permis aux Bentley boys de revenir dans la course face à une concurrence aux moteurs plus puissants. Lors d’une démonstration devant le Pavillon 1 du Salon, les visiteurs auront le plaisir de revivre les heures glorieuses de la Bentley Blower qui fera vrombir son moteur aux côtés de la Morgan Racer Atomic de 1933.

Argyll de 1913


L’Ecosse n’est pas connue pour son industrie automobile florissante et pourtant le pays a aussi eu son lot de constructeurs. De 1899 à 1932, la société Argyll a conçu des véhicules de grande qualité.

Inaugurée en 1906 par le baron John Douglas Scott Montagu, grand-père du créateur du National Motor Museum of Beaulieu, l’usine d’Argyll, située à Alexandria a produit des voitures jusqu’en 1932. Les visiteurs auront le plaisir de découvrir ce constructeur confidentiel avec la présentation de l’Argyll de 1913. Cette berline de voyages a été le premier véhicule à être équipé d’un système de freinage sur ses quatre roues.

Cyclecar GN Martyr Instome Special

Dans la famille Instone, l’automobile est une passion qui se transmet de père en fils. Rupert Instone, le fils de Charles Rupert du même nom, pilote de l’écurie Daimler en Angleterre, a imaginé le Cyclecar GN Martyr Instone Spécial à partir d’une épave. Grâce à son père, Rupert intègre l’écurie en tant qu’ingénieur. C’est là-bas qu’il forgera son expérience. En 1930, il investit dans un Cyclecar GN endommagé. Avec ce véhicule restauré, il a participé à de nombreuses courses de côte organisées dans son pays, les fameuses « Hill-Climb ». Il en a remporté certaines dont celle de Shelsley Walsh à plusieurs reprises (1937, 1939). Le véhicule a connu au cours de sa carrière de multiples améliorations, avec notamment 3 ou 4 motorisations différentes.

Rétromobile pratique

Dates
Du mercredi 7 au dimanche 11 février 2018 au Parc des Expositions de la Porte de Versailles
Horaires
Mercredi et vendredi de 10h à 22h, jeudi, samedi et dimanche de 10h à 19h
Tarifs
20 €, gratuit pour les moins de 12 ans

Attention ! Avant-première presse le mardi 6 février de 19h à 22h.

Rétromobile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles