Canvas Logo

Salon 2 roues Lyon : le 2R dans tous ses états

jeudi 10 mars 2016 , par Christian , Patrick L.

Le salon 2 roues de Lyon a fermé ses portes dimanche dernier et s’il est encore trop tôt pour avoir le nombre de visiteurs de cette édition 2016, il faut reconnaitre que le salon attire beaucoup de monde. Cela commence le vendredi, jour de nocturne, et vers 17h, les allées se remplissent lentement mais sûrement. En famille, entre collègues, entre amis, le parc des expositions de Lyon devient le lieu où convergent les passionnés, amoureux, les curieux et amateurs de deux roues, sous toutes ses formes, de la plus conventionnelle à la plus délirante. Pour commencer la saison, rien de tel que d’aller faire un tour au salon.

Car le Salon 2 roues de Lyon oscille entre salon traditionnel deux roues et salon aux happenings impromptus et inattendus. Il s’y passe toujours quelque chose. Du salon traditionnel, vous aurez les marques grandes et petites marques qui tiennent stands comme dans tous salons. Les marques sont ici représentées par les concessionnaires. Du happening, vous aurez les préparateurs qui mettent les moteurs en marche, la sono à fond et des danseuses qui se démènent, vous aurez des motos dans les allées, des motos qui tournent dans le hall, des préparateurs décontractés et des motos impeccables.

Le salon 2 roues de Lyon, c’est un mélange subtil de conventionnel et de doux délire, de moderne et de rétro et les organisateurs ont choisi le bon format. Pas trop grand ni trop petit, il se parcourt avec gourmandise et si l’appétit vient en mangeant, vous aurez vite faim en parcourant ses allées. Il y a beaucoup à voir, à entendre, sentir, toucher et si vos sens résistent encore, il faudra aller voir les motos tourner sur les pistes : circuit d’enduro, de stunt, et circuit tout court. Les motos tournent bel et bien.

La moto, à Lyon, est bien vivante et elle le fait savoir.

Lazareth

Le salon commence par une Lazateh sur base Vmax. Elle s’appelle tout simplement Vmax Hypermodified Limited Edition.

1700cc, 200Cv. Il s’agit d’une commande de Yamaha France. Cette version Hypermodifiée est disponible en version limitée.

Yamaha

En ce début d’année, Yamaha en terme de scooter, reste fidèle au X-Max, T-Max et NMax. Beaucoup de monde sur le stand mais ce sont les motos qui suscitent l’intérêt.

Kawasaki

Rétrospective oblige, Kawasaki présente ses modèles les plus emblématique, de la routière à la moto de compétition dont une Z1300 Injection de 1984.

MV Agusta

Pour la marque italienne, rétrospective également. Cela permet d’admirer un scooter MV Agusta, le CGT 125cc de 1951. Le moteur est en position centrale et le réservoir est placé sous le siège passager.

Velo by Léo

Léo est de Romans sur Isère et construit des vélos artisanaux. Nul doute que si les Vélib et autres vélos libre-service étaient tous comme ceux de Léo, il y aurait beaucoup plus de monde à les utiliser.

FB Velo by Léo.

Honda

Honda fait une pause en matière de scooters et le nouvel Integra en en bonne place sur le podium.

Circuit

Un circuit en intérieur et pour des moteurs thermiques, il n’en faut pas plus pour que d’anciens deux roues tournent. Il n’y a pas d’âge pour se faire plaisir. Même si la vitesse n’est pas de mise, ça bataille dur !

Stunt

Le stunt n’est pas en reste et il arrive même aux meilleurs, voire au meilleur comme Julien Welsch de laisser filer la mécanique.

Anciennes

Elles sont là. L’histoire du deux roues avec et sans moteur est exposée. La mobilité prend parfois de drôles de raccourcis et chemins. Monet Goyon est à l’honneur cette année et avait créé un tricycle appelé Tri Moto Bert, propulsé par un moteur de 250cc. Le passager est heureusement protégé par un pare-brise de taille.

L’Auto-Mouche 147 de 1930 met en pratique un concept de transport passager original. Celui-ci est dos à la route et donc dos au conducteur.

Bmw

Chez Bmw, les nouveaux scooters GT et Sport sont présents sur le stand. Les nouveaux coloris sont disponibles également.

Préparateurs

Parmi les préparateurs, French Monkeys présente ses créations sur des tapis pour « Rouler autrement ». Sur base d’une motobécane 41V, French Monkeys a créé une nouvelle machine ! La Bmw R100, quant à elle, est tout en sobriété dans sa livrée bleue.

French Monkeys.

Indian

Beaucoup de monde chez Indian avec des motos intemporelles.

Punto Di Fuga

Ils sont italiens et travaillent Harley, Indian, Vincent et Triumph. Sur base d’une Harley-Davidon, ils ont créé un side-car et s’amusent comme des fous sur le stand. Pas de salon triste avec eux !

Punto Di Fuga.

Harley Davidson

Les USA s’invitent à Lyon et si l’envie vous prend de conduire une Harley mais vous n’avez que le permis B, vous pourrez toujours accomplir votre rêve avec le Tri Glide Ultra. Le trois roues Harley étant presque aussi large qu’une Smart, vous ne pourrez remonter les file mais coincé dans les embouteillages, vous profiterez pleinement du système audio.

Hot Road

Des vélos à assistance pour le moins originaux. Simon et Antoine se sont lancés il y a deux ans et propose des VAE au design léger et épuré. Entièrement réalisés en France, ces vélos sont inspirés de motos. Le Racer rappelle une moto de course tandis que le Chopper rappelle… un chopper. Cadre et fourche sont de conception et fabrication française à la main en aluminium, brut ou peinture au choix satinée. Le stade de l’industrialisation est passée et la production a commencé.

Hot Road est en phase de financement participatif.

Electrique

La mobilité est également électrique à Lyon et se décline en mono-roue, deux roues… Les gyropodes sont légions.

Scooter Club Lyonnais

C’est Lulu (Motos) et Loïc qui vous accueillent sur le stand du Scooter Club Lyonnais. Un magnifique Vespa modifié 175 Quadrini trône sur le stand. Entre les compétitions Scootentole, les restaurations, les peintures, Lulu et Loïc sont intarrisables, dans la bonne humeur !

Scooter Club Lyonnais.

Exposition scooters

Les deux roues ne seraient pas au complet s’il n’y avait pas de scooters à voir. Le salon 2 roues de Lyon ne les pas oublié et entre Vespa et Lambretta, vous pourrez voir des scooters d’époque pur jus.

Retrospective Ducati

La marque italienne fêtait ses 90 ans et 90 Ducati retraçait les grandes heures de la marque.

Aerosphère

Belle et talentueuse exposition de casques réalisée par Aerosphère. La société morbihannaise avait choisi comme thème « Ethnies d’hier et d’aujourd’hui ». Cela donne des casques précieux ! Chaque casque est titré comme une oeuvre d’art.

Aerosphere.

FCR Original

Ils sont jeunes et se sont lancés dans la préparation moto depuis cinq ans déjà, près de Poitiers. Leurs réalisations font dans le discret mais efficace. Pour l’efficace, la couleur de la Triumph oscille entre bleu et vert, du plus bel effet. Pour le discret, les pièces usinées par eux ou les composants qu’ils ont ajoutés subliment discrètement chaque fonction. Le compteur est réduit à sa plus simple expression mais la vitesse n’est pas le but de cette préparation. Les pièces d’origine sont nickelées pour faire ressortir les détails. La Triumph est roulante, leur client s’en sert tous les jours ou presque.

FCR Original.

e-raw

Une moto électrique, c’est devenu courant. Pourtant, la e-raw est plus que cela. La partie assise est faite en bois. Cela donne une moto Cafe Racer pour le moins originale et brute.

e-raw.

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles