Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Evénements > Compte rendu > Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom

Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom

lundi 5 mars 2018, par Christian, StephaneC.

Le Custom, au salon du deux roues de Lyon 2018, est inscrit dans les gènes du salon. C’est son ADN. Et cette année, côté préparations motos, les invités d’honneur sont les anglais de Destiny Cycles mais vous trouverez aussi quelques-unes des plus belles customisations françaises 2017 avec de nouveaux préparateurs invités comme Grand Jack et sa twist Bike, Greg Kustom et Mecatech mais aussi, et entre autres, les South Riders et leur Woddstcok et Chopper Hervé.

Au hasard des allées, vous trouvez un parterre de Customs qui force le respect. Que ce soit par le soin apporté à chaque pièce composant la moto, que ce soit par l’imagination des créateurs, chaque moto devient ainsi unique. Qu’elle soit roulable tous les jours avec ou non, qu’elle soit confortable ou non, l’essentiel est que le concepteur soit allé jusqu’au bout de ce qu’il avait en tête, de son projet. On aime ou on n’aime pas ces réalisations. Il faut imaginer le temps que chaque moto a nécessité, transformant chaque véhicule en œuvre d’art.

A l’origine des personnalisations, il y a les choppers. Les choppers sont nés aux états unis après-guerre. Des jeunes américains, lassés des Harley Davidson trop lourde se mirent à « chopper », à enlever des pièces non nécessaires au bon fonctionnement de la moto, garde boues, freins avant, carénage ... Puis, après le retrait, la personnalisation des pièces est arrivée.

Ramalamaddingdong de Destiny Cycles

Le cadre est conçu avec un bras oscillant fini en nickel soufflé avec suspension cantilever.
Le moteur est un Triumph T110 carters avec manivelle T140 et carburateur concentrique Amal Mk1, reconstruit comme neuf.
Le carter de moteur, la manivelle et le couvercle d’embrayage sont gravés.
La pédale Kicker, les repose-pieds et le filtre à air sont en aluminium coulé à la main.
La peinture est de Sammy et John de Re-born To Be Wild à Cheltenham.

Portfolio

  • Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom - Twist bike, Yamaha 650 XS, (...)
  • Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom - Big Foot, H-D FX, 1.340cc, (...)
  • Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom - Golden Heart, H-D Sporster, (...)
  • Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom - Sand Track, H-D Sporster, 1.200cc, (...)
  • Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom - Shubunkin, H-D FX, 1.200cc, (...)
  • Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom - Angel's Dust, Handmade H-D (...)
  • Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom - Ramalamaddingdong, Triumph T110, (...)
  • Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom - Nespresso, H-D Softail, 1.340cc, (...)
  • Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom - Neo Vintage Racer, H-D Sporster, (...)
  • Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom - Enjoy The Silence, H-D Sporster, (...)
  • Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom - El Shosho, H-D Showelhead, (...)
  • Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom - Tractor, H-D Sporster, 1.200cc, (...)
  • Salon du deux roues Lyon 2018 : Custom - Vincenzina, Vincent 1950, 1.000cc, (...)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Scooter : freiner fort sans tomber

Si la conduite d’un scooter est relativement facile, la phase de freinage en constitue certainement la partie la plus délicate. Il s’agit en effet de freiner sans chuter. Les études sur le freinage ont mis en évidence plusieurs notions caractérisant cette phase particulière de la conduite. Distance (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais