Canvas Logo

The Green Expedition : plus long éco-raid au monde, du 09 au 28 avril 2018

jeudi 7 décembre 2017 , par Arthur

Du 9 au 28 avril 2018, trois types de véhicules électriques, auto, moto et vélo, pilotés par des champions, sportifs de haut niveau, personnalités et entrepreneurs s’élanceront sur la route mythique 40 d’Argentine à l’occasion du 1eret plus long éco-raid au monde, The Green Expedition.

Déjà connu pour l’organisation de raids motorisés avec notamment le Trophée Paris-Pékin, le Raid des Andes et le Raid Indochine, A.T.O. présente son nouveau grand défi, The Green Expedition.

5000 kilomètres, 20 jours et de l’électricité dans des conditions extrêmes

Prévu en avril 2018, The Green Expedition sera le premier et plus long éco-raid du monde, avec l’ambition de tester les 3 principales mobilités électriques : auto - moto - vélo. À leurs bords, des champions, sportifs de haut niveau ou personnalités dans chaque catégorie.

Un périple de 5000 kilomètres en 20 jours, qui vise à démontrer que même des véhicules propres peuvent effectuer un raid grande distance dans une nature sauvage à l’autre bout du monde.

C’est en Argentine que se déroulera ce nouveau challenge d’A.T.O., un parcours splendide le long de la Cordillère des Andes sur une route mythique, la « Ruta 40 » : chemins, routes désertes, pistes... La Route 40 est un trajet mythique promu produit touristique national. Elle commence en Patagonie au niveau de la mer et s’étend sur environ 5 000 km, traversant 20 parcs nationaux, 18 cours d’eau importants, reliant 27 cols andins et culminant à 4 895 mètres.

Défi technique

Pour cet éco-raid, ce ne sera pas la vitesse qu’il faudra optimiser, mais bien l’efficacité et l’ingéniosité…
Un défi de taille pour des véhicules électriques dont l’autonomie va être éprouvée dans des conditions de route bien loin de celles rencontrées habituellement.

Que ce soit pour les automobiles, les motos ou les vélos, les pilotes devront faire preuve d’une éco-conduite exemplaire pour aller au bout des étapes allant de 200 à 300 kilomètres.

Ainsi, en amont du raid, l’autonomie devra être étudiée et optimisée. Pour la catégorie moto, pilote et constructeur travaillent déjà conjointement pour optimiser le pack batterie et le poids du véhicule.

Pour les athlètes à vélo, lorsque les batteries ne pourront plus fournir l’assistance, c’est à la force des jambes que les coureurs devront finir l’étape. D’où l’intérêt d’une solide préparation sportive et d’une utilisation parcimonieuse de l’assistance électrique lors de chaque étape.

La question de la batterie supplémentaire

L’ajout d’une batterie supplémentaire est toléré et permet au véhicule de disposer d’une plus grande autonomie. Néanmoins, c’est au détriment de l’efficacité du véhicule devenu plus lourd.

Pour exemple, dans l’automobile, une Tesla Model S, équipée d’un pack d’une capacité de 70 à 100 kWh, consommera pas moins de 18 kWh/100 km dans les conditions du raid. Il faudra alors aux pilotes recharger presque 60 kWh chaque nuit ! Un compromis est donc à trouver entre efficacité et capacité des batteries. Plutôt que d’ajouter des accumulateurs, il pourrait être plus judicieux de se focaliser sur le poids du véhicule et/ou sur la quantité d’énergie récupérée lors des descentes et des freinages.

À travers ce challenge inédit, A.T.O. associe les constructeurs en espérant des répercussions sur les véhicules électriques de série. Cet éco-raid permettra en effet de récolter des retours chiffrés dans 4 domaines clés :

  • le comportement global des véhicules et des pilotes
  • l’endurance des pièces sensibles et en particulier des batteries
  • la gestion de l’autonomie en situation réelle
  • les moyens de ravitailler en énergie renouvelable en terrain hostile.

Grâce à The Green Expedition, l’Argentine et sa Route 40 deviendront ainsi le terrain de test des constructeurs qui souhaitent améliorer leurs technologies.

Parcours

Le parcours de The Green Expedition comprendra les incontournables du paysage argentin avec notamment « Le Perito Moreno », un des plus célèbres glaciers de la Patagonie argentine, San Carlos de Bariloche et ses lacs miroirs, la région viticole de Mendoza, Cafayate, ou encore El Chaltén et son impressionnante montagne du Fitz Roy.

Accompagnement technique et logistique

La recharge des véhicules électriques engagés est un véritable enjeu dans le raid. L’Argentine étant dépourvue de réseau de bornes de ravitaillement électrique, un des objectifs est de montrer aux pouvoirs locaux l’importance d’un tel maillage en insistant sur l’efficacité des bornes de recharges branchées à des sources d’énergies renouvelables. Tout au long du parcours, l’équipe organisatrice permettra aux pilotes de brancher les véhicules sur des installations électriques locales.

Des temps de recharges partielles seront possibles sur certaines étapes lors des pauses de midi, et une recharge totale le soir. En cas d’urgence ou d’imprévu, l’organisation disposera de groupes électrogènes de dépannage fonctionnant à l’huile végétale recyclée. Pour mener à bien ce projet, A.T.O. proposera toutes ses compétences et ressources en termes d’accompagnement logistique dont il a déjà fait preuve lors des précédents raids organisés depuis plus de 25 ans.

A.T.O. / Sojasun : l’organisateur

Organisateur de plus de 50 raids réussis, dont les plus longs au monde, A.T.O. / Sojasun (ex-Raid des Baroudeurs) lance un nouveau challenge :
« Connus dans l’organisation de raids motorisés d’endurance, avec des véhicules atypiques, réalisés dans le monde entier, nous nous sommes posés la question environnementale. Il nous a fallu intégrer les nouvelles conditions écologiques dans notre démarche. The Green Expedition est un projet ambitieux et relativement audacieux ! Le défi est multiple...Il est à la fois technique, car on va chercher à tester les performances des véhicules. Il est écologique , car on s’engage à ne faire concourir que des véhicules propres. Il est humanitaire, car les pilotes engagés vont aller à la rencontre d’enfants pour les sensibiliser aux enjeux environnementaux de la planète. Et il est évidemment sportif, car le parcours est difficile et il faudra faire les bons choix pour amener les équipes au bout des étapes ! Il était temps de proposer un raid d’un nouveau genre qui va réconcilier l’écologie et le milieu automobile. Je suis heureux que ce soit A.T.O. qui en ait l’initiative.

C’est en 1990 que l’entreprise Sojasun crée un département (appelé Raid des Baroudeurs / Sojasun) dédié à l’organisation de rallyes automobiles avec des destinations très variées parmi lesquelles figurent le Maroc, l’Amérique du Sud ou encore la croisière Chine (Paris-Pékin) en 2007.
20 ans plus tard, Atypik Travel Organisation reprend l’activité « raids » de Sojasun dont cette dernière reste un partenaire privilégié.

A.T.O. est basée en Sarthe à Sillé Le Guillaume, proche du Mans, et compte à son actif plus de 50 raids, représentant la prise en charge d’environ 3.000 personnes, parmi lesquels le Trophée Paris-Pékin. La dernière édition, partie le 9 juillet dernier, a emmené 30 véhicules.

Haut Patronage de Nicolas Hulot

Lors de la COP 23 2017 à Bonn, The Green Expedition a reçu le Haut Patronage de Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique et solidaire. Le Plan Climat du gouvernement français visant à accélérer la mise en œuvre de l’Accord de Paris, présenté le 6 juillet dernier, consacre un axe important sur la mobilité propre accessible à tous et le développement de l’innovation.

C’est dans ce cadre, et compte tenu de l’intérêt technologique de The Green Expedition, que ce rallye électrique inédit se voit accorder le Haut Patronage du Ministre d’Etat français.

Soutien officiel du Ministère de l’Environnement et du Développement durable argentin

L’Argentine, de son côté, a elle aussi reconnu l’intérêt de The Green Expedition. Lors d’un repérage en Argentine, Patrizia Holzman, Directrice de cabinet du Ministère de l’environnement et du développement durable argentin, et les élus locaux se sont montrés enthousiastes à l’idée d’accueillir The Green Expedition. Concrètement, les maires de chaque ville et village traversé ouvriront leur réseau publique pour permettre aux véhicules engagés de se ravitailer au coeur des villes.


Patricia Holzman, Directrice de cabinet du Ministère de l’environnement et du développement durable argentin, et Bruno Ricordeau lors de leur rencontre au Ministère en juin dernier.

« Ces soutiens sont un véritable aboutissement pour toute l’équipe de The Green Expedition. Ils donnent de la valeur à notre aventure et prouve son intérêt » commente Bruno Ricordeau, organisateur de The Green Expedition.

Catégorie Automobile

ERIC LOIZEAU - 64 ANS - TEAM SOJASUN


Profil
Grand skipper français des années 1980, vainqueur de plusieurs Transat, « marin de l’année » en 1978, champion du monde des multicoques en 1986, recordman de l’Atlantique en équipage, Eric Loizeau, surnommé « Le Captain », est aussi le seul marin alpiniste ayant réussi à gravir le Mont Everest, en mai 2003. Engagé, Eric Loizeau est notamment ambassadeur de la fondation Race for water, une organisation dédiée à la protection des océans et à la transition énergétique.

Type de véhicule
TESLA Model S 85

XAVIER VAN DER STAPPEN - 56 ANS - TEAM ECAR

Profil
Autodidacte, Xavier Van der Stappen est à la tête de ECAR Belgian Green Vehicle SA. Précédemment journaliste, réalisateur, directeur du département audio-visuel de Médecins Sans Frontière puis conférencier environnemental, il a un objectif : réduire l’impact de la pollution sur notre cadre de vie. Constatant que le pétrole et son exploitation provoquent pollution, guerres, problèmes de santé publique, Xavier Van der Stappen s’est lancé le défi de prouver qu’un véhicule électrique peut être économiquement viable. Ainsi est née l’ECAR.

Type de véhicule
Roadster ECAR 333

Catégorie moto

BASTIEN HIEYTE - 31 ANS - TEAM EVE DYNAMICS

Profil
Pilote français de moto de trial, Bastien Hieyte comptabilise de nombreuses victoires en compétition nationale et internationale, dont 4 titres de champion de France trial (en 2008 – catégorie Open, Champion de France par équipe et champion de France des classiques Expert - et en 2014 - catégorie S2). En 2017, il termine troisième au championnat du monde de trial (catégorie électrique).

Type de véhicule
Moto EVE (Electric Vehicle Engineering) modèle prototype réalisé pour The Green Expedition

Catégorie vélo

PASCAL SOUVESTRE, 49 ANS - TEAM ATHLÈTES DU BIEN-ÊTRE

Profil
Responsable de l’atelier UHT au sein de l’entreprise Sojasun, Pascal Souvestre est un passionné de sport (cyclisme, course à pied et raid multisports). Pendant une dizaine d’années, il a notamment participé à des compétitions de vélos sur route au niveau national et obtenu quelques places d’honneur. Président d’un club de VTT, il fut à la manoeuvre dans l’organisation de plusieurs raids aventure.
Spécialiste d’épreuves d’endurance, il a notamment participé à l’Ultra Trail du Mont Blanc, la Diagonale des Fous ou encore le Marathon des Sables.

Type de véhicule
Vélo à assistance électrique de type VTC : KTM MACINA GRAN 8

DIDIER LE MAUFF - 52 ANS - TEAM ATHLÈTES DU BIEN-ÊTRE

Profil
Responsable de la planification de production et de la maintenance au sein du Groupe Triballat, Didier Le Mauff a pratiqué le vélo sur route et le VTT en compétition pendant des années avant de devenir un coureur à pied de l’extrême. Depuis, il a foulé plus de dix déserts au monde (Sahara, le Sinaï, le Wadi Rum, l’Adrar, le Gobi…). Parmi ses nombreuses victoires, ce sportif retient la troisième place lors de la taversée du Ténéré au Niger, une course de 610 kilomètres en quasi-autosuffisance, qu’il a réalisée en 150 heures.

Type de véhicule
Vélo à assistance électrique de type VTC : KTM MACINA GRAN 8

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles