Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Evénements > Salon > WorldSkills Competition 2017 : 1 médaille de bronze, deux d’excellence – (...)

WorldSkills Competition 2017 : 1 médaille de bronze, deux d’excellence – Olympiades des Métiers

vendredi 27 octobre 2017, par Christian

L’Association Nationale pour la Formation Automobile (ANFA), partenaire de WorldSkills France depuis plus de vingt ans, les a soutenus, tant sur le plan financier que logistique, avec le support de leurs établissements de formation.

Peinture automobile, Technologie automobile et Tôlerie-Carrosserie représentaient le secteur des services de l’automobile lors de la compétition internationale WorldSkills, du 15 au 19 octobre à Abu Dhabi. Ces trois métiers ont contribué à un bilan tricolore d’excellence, affichant 27 médailles au total.

Enzo Barragato, jeune carrossier-peintre de 20 ans, major de promotion lors de l’obtention de son CAP et titulaire d’un CQP Carrossier Peintre, s’est distingué avec une médaille de bronze en “Peinture automobile”. Jimmy Rose, 20 ans également, actuellement en BTS Maintenance de Véhicules Automobiles, a obtenu une médaille d’excellence en “Technologie automobile”. Kévin Mascle-Girard, salarié de 21 ans, d’une famille de carrossiers de père en fils, est le troisième lauréat du pôle automobile en obtenant une médaille d’excellence en “Tôlerie-Carrosserie”.

L’Association Nationale pour la Formation Automobile (ANFA), partenaire de WorldSkills France depuis plus de vingt ans, soutient, tant sur le plan financier que logistique, les candidats du pôle automobile, avec le support des établissements de formation. Mandatée par la branche des services de l’automobile, l’ANFA a pour mission de valoriser les métiers et de développer la formation initiale et continue du secteur.

Enzo Barragato (20 ans)/ Métier : Peinture automobile


« Pendant la compétition, je n’ai pas eu de doutes : j’étais prêt, techniquement et mentalement. Mon expert, qui est également expert international, m’a donné des directives matin et soir, et j’ai suivi ses instructions. J’ai réussi à gérer la pression et à me focaliser sur mon travail : j’avais envie de faire plaisir, mais surtout de me faire plaisir ! Le résultat est une médaille de bronze. Je suis un passionné et cet aboutissement est une satisfaction personnelle. Cette aventure m’a fait grandir et m’a appris beaucoup de choses. J’ai envie de dire aux jeunes de choisir un métier qui leur fasse d’abord plaisir, car il faut de la passion pour consacrer tout ce temps au travail. Choisissez selon vos envies et non pas en fonction de ce que l’on vous dit !
Ce lundi matin, de retour en France, je suis de nouveau au travail. Après une expérience incroyable de ce genre, il faut tout de suite se remettre dans le bain et ne pas rester perché sur un nuage : il faut enchaîner, sinon ce n’est pas bon. Je profite de l’occasion pour remercier ceux qui m’ont soutenu, dont l’ANFA, qui a acheté les pièces sur lesquelles j’ai pu m’entraîner, Glasurit France pour la peinture, 3M pour les consommables, la chambre des métiers qui m’a encadré et mon fournisseur local Flauraud à Rodez. Je suis très fier d’avoir marqué l’histoire du Mondial en rapportant de la WorldSkills Competition la première médaille française pour l’automobile depuis 2003 ! »

Jimmy Rose (20 ans) / Métier : Technologie automobile


« Au niveau de l’entraînement et de la préparation, cette compétition a été particulièrement difficile. Pendant les épreuves, nous avons travaillé sur des voitures arabes, des moteurs chinois et des maquettes canadiennes. Il s’agissait de voitures sur lesquelles nous ne nous étions pas entraînés auparavant. En arrivant à Abu Dhabi, nous avons donc loué une voiture arabe pour que je puisse la démonter et la remonter. La compétition s’est finalement bien passée, à l’exception d’un module qui portait sur l’injection.

Pendant l’épreuve, j’étais vraiment concentré sur ce que j’avais à faire et je n’ai jamais réellement pris conscience de la foule.

Aux jeunes qui choisissent ce métier, je leur conseille d’y aller avec envie : il faut aimer l’automobile, car s’il est tout à fait possible de développer le plaisir par la suite, c’est toujours mieux d’être passionné au départ. C’est en troisième, orienté vers une filière générale que, malgré mes bonnes notes, j’ai décidé de bifurquer pour apprendre ce métier. C’était incroyable d’arriver dans une école où on me parlait de voitures toute la journée ! Pour moi, c’est une vraie passion, et les concours m’ont permis de me dépasser. Je me suis engagé en tant que jury et coach pour le meilleur apprenti de France (MAF), car j’ai vraiment envie de partager cette énorme expérience que la compétition et l’entraînement m’ont permis d’acquérir en un temps record. »

Kévin Mascle-Girard (21 ans) / Métier : Tôlerie-Carrosserie


« J’ai été très impressionné par la compétition internationale, vu la grandeur de l’organisation. Le premier jour, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans la compétition et j’ai perdu du temps. Ça n’est vraiment pas évident d’être à 100 % le jour “J”. Il a fallu les jours suivants que je rattrape mon retard. Le dernier jour a été intense ! J’ai quand même réussi à terminer le sujet, et nous n’avons été que cinqcandidats à le réussir : j’en suis très fier. Avec Enzo, nous étions dans la même chambre, on se soutenait mutuellement. Celui qui terminait avant l’autre venait encourager celui qui travaillait encore, c’était très motivant.

La compétition m’a réellement apporté de l’expertise dans mon métier : entre la compétition régionale, les Finales Nationales puis la compétition internationale, mon coach (mon ancien professeur en CAP/Bac Pro) ainsi que moi-même avons constaté mes progrès. Il y a eu une importante évolution en termes de compétences en ce qui me concerne : je pense avoir acquis 5, voire 10 ans de métier grâce aux WorldSkills. J’ai envie de dire aux jeunes qui se lancent dans le métier qu’il faut qu’ils soient persévérants et qu’ils ne se laissent pas tout de suite décourager. Au début, la formation peut paraître dure, mais il faut persister
 : accrochez-vous un peu ! Ensuite, une fois qu’on rentre vraiment dedans, on s’amuse de plus en plus, c’est passionnant ! »

Crédit photos : WorldSkills France – Laurent Bagnis

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Scooter : bien choisir pour rouler à deux

Les scooters actuels pouvant facilement accueillir deux personnes, voici quelques conseils pour choisir le modèle idéal pour vos virées en duo. Quelle utilisation ? Avant de vous lancer à cœur perdu dans cette quête, vous devez tout d’abord évaluer vos propres besoins : vais-je utiliser mon scooter (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais