Canvas Logo

Essai Kymco Xciting S400 : vive le Speed-Citing

lundi 17 septembre 2018 , par Christian

Après avoir inauguré en 2012, le maxi-scooter au cœur vitaminé avec l’Xciting 400, en 2018, Kymco remet sur le métier sa bombinette de 2012. Avec le même plaisir à la clé ?

Présentation

La version 2018 de l’Xciting 400 s’appelle désormais Xciting S400. Un « S » supplémentaire pour souligner la somme des améliorations qui ont été apportées ? Kymco a écouté ses clients et amélioré son 400 de 2012 sur bien des points.

Cela commence par le pare-brise réglable sans outil. Il coulisse sur 15cm. Il faut d’une main appuyer sur le loquet et de l’autre monter ou descendre le pare-brise. Cela se poursuit au niveau des compteurs. Ils sont désormais plus visibles quelle que soit la luminosité ambiante. Toujours au niveau du tableau de bord, l’application Noodoe est maintenant dans la version 3 et elle est plus facile à appairer avec le scooter. Mieux encore, l’application se voit dotée du Gps. Les indications s’affichent sur l’écran central et sont énoncées sur votre intercom. A gauche, vous avez le compteur de vitesse et à droite, un affichage d’informations dont le niveau d’essence, de température moteur et le compte-tours. Ce dernier est à barres et il y a au total 9 barres.

Le Kymco Xciting S400 a deux boites à gants qui se verrouillent électriquement au contacteur. Celle de gauche est dotée d’une prise Usb.

Entre les deux, le tableau de bord et les boites à gants, les commodos sont enrichis de boutons et, heureusement, ces nouveaux venus ne viennent pas perturber la disposition des habituels et traditionnels commandes. A gauche, vous avez ainsi, l’appel de phare de type gâchette, le passage code-phare, les clignotants et le klaxon, pour les traditionnels. Vous avez en plus, le bouton d’ouverture électrique du coffre et le coupe-circuit qui a été déplacé sur la gauche. Juste à côté, les ingénieurs Kymco ont placé le frein de parking. Au commodo droit, vous trouverez sur le dessus, les commandes de Noodoe. Le passage feux de jour-code et le démarreur ainsi que les warnings.

Les leviers de freins sont toujours réglables comme de tradition chez Kymco. Idem, pour le rappel sonore des clignotants qui reste audible jusqu’à 70km/h.

Pas de clé codée dans la dotation mais Kymco a néanmoins doté son maxi-scooter d’un volet anti-effraction.

Les rétroviseurs sur le guidon semblent près du conducteur mais leurs miroirs sont bien disposés et permettent une très bonne rétrovision, dégagée des épaules du conducteur.

La trappe à essence ne ferme pas à clé, mais le bouchon, oui. Il s’ouvre avec la même clé que le contact.

Enfin, leds à tous les étages ! A l’avant comme à l’arrière, les leds sont présentes et les designers ne se sont donc pas privés pour doter le Kymco Xciting S400 d’une signature visuelle spécifique.

Moteur

Ces présentations faites, il nous tarde d’effectuer quelques tours de roues et vérifier si Kymco a préservé le caractère pétillant et joueur de la version 2012.

Sur le papier, entre l’ancien moteur de 2012 et le nouveau de 2018, les courbes de puissance se chevauchent presque. Le moteur 2018 offre une plage d’utilisation plus linéaire et offre légèrement plus de puissance à un régime à peine plus élevé que l’ancien moteur.

Les ingénieurs maison n’ont pas cherché un rendement meilleur ou plus performant, ils ont simplement cherché un plus grand agrément de conduite.

Le moteur répond aux normes Euro 4 et utilise du SP95E10.

Essai ville

Contact, démarreur. Les deux boites à gants se déverrouillent. Le démarreur se fait discret et dès que le moteur tourne, l’oreille est aux aguets. Le pot émet un son rauque, grave, bien rempli. Il n’est pas bruyant mais il a de la personnalité. Vos voisins apprécieront la nuance.

Au compte-tours de droite, le régime est de 1.000tr/mn alors qu’en fait, le moteur est à 1.800tr/mn. Légère accélération et le scooter avance. Nous sommes à 3.000tr/mn au compte-tours de droite. Le compte-tours affiche par paquet de 1.000. Si Kymco a amélioré la visibilité, cette partie des compteurs n’est pas très lisible. Idem pour le compteur de vitesse. La forêt de bâtons blancs oblige à vraiment lire les informations. Finalement, c’est le compteur Noodoe qui est le plus utilisable, même si l’aiguille est paresseuse et affiche avec un léger retard les indications. Attention donc, à l’approche des vitesses limites.

La selle est large et maintien bien… cette partie du corps. Elle a l’inconvénient d’être large sur l’avant, obligeant les plus petits à poser la pointe des pieds à l’arrêt.

Sur le nouveau Kymco Xciting S400, à l’accélération, la suspension arrière se soulève. Amusant comme tout, et en ville, le Kymco Xciting S400 soulève également l’enthousiasme du conducteur. Le scooter s’élance au feu sans hésiter. Avec son gabarit de 125cc, le Kymco Xciting S400 vous emmènera partout en se faufilant dans le moindre espace.

A l’arrêt, l’enthousiasme retombera un peu. Le casque modulable, et encore moins pour un intégral, n’entre pas dans le coffre. Il faudra soit le tenir à la main, soit se doter d’un top-case. Ce qui est dommage pour la ligne générale.

Essai route

Dès que la ville est dans les beaux rétroviseurs, le Kymco Xciting S400 a de quoi s’exprimer. La norme Euro4 le bride bien un peu sur les bas régimes, par rapport à la version 2012, mais rien de dramatique. Dans sa plage d’utilisation à 6.000tr/mn, le moteur est toujours joueur et démonstratif. A ce régime, le couple est de 37.7Nm et vous êtes à 90km/h. Il reste 3.500tr/mn à prendre. Sur nationale, une pression sur l’accélérateur et le Kymco Xciting S400 reprend de la vigueur pour dépasser en toute sécurité. Tout en restant dans la légalité.

Reprises – Vmax
Les ingénieurs ont travaillé la cartographie pour un moteur plus linéaire sur le millésime 2018 par rapport à la version 2012. Peut-être trop diront les plus exigeants.

Le zéro à 100 est parcouru en 10 secondes. Il faut exactement la même poignée de secondes, plus 1 seconde, pour que le Kymco Xciting S400 reprenne de 70km/h à 130km/h, soit 11s.En reprise de 50km/h à 130km/h, le S400 ne met que 12s. Au-delà des chiffres, c’est surtout la bonne volonté du Kymco Xciting S400 qu’il faut souligner. Le moteur répond présent et ne donne aucun signe d’essoufflement. Même à sa vitesse maxi, 157km/h au compteur pour 147km/h au Gps, le Kymco Xciting S400 semble en demander encore. Heureusement, le rupteur à 9.500tr/mn freine ses ardeurs.

50 70 90 110 130
Gps 46 65 83 100 121
Régime 4 000 5100 6 100 7200 8 200

Tenue de route

Aux vitesses usuelles, le Kymco Xciting S400 fait preuve d’une rigueur peu commune. L’avant trace la route et l’arrière suit. Sur mauvais revêtement, le train arrière accomplit un travail remarquable. La puissance du moteur ne remet pas en cause la rigueur de l’arrière. Il est bien un peu sec, il rebondit plus qu’il n’absorbe les irrégularités mais il ne dévie pas. Il tient le cap.

L’avant se montre vif, incisif mais il a tendance à se délester. Le manque d’appui sur l’avant peut surprendre mais un ralentissement ou une coupure des gaz et le Kymco Xciting S400 reprend instantanément ses appuis. Avec un châssis-particulièrement rigide et des suspensions typés sport, le Kymco Xciting S400 ménage cependant conducteur et passager. La large selle participe au confort même si elle semble peu ferme pour les longs trajets.

Pour les plus grands, le pare-brise réglé au plus haut dévie l’air sur le casque mais cela reste supportable. Tout comme les remous sur le bas des jambes, mais il faut dire que le ponton repousse les pieds sur le bord du tablier. En roulant pieds en avant, les perturbations aérodynamiques sont moins sensibles.

Freinage

Abs Bosch de dernière génération pour un poids de 189kg, disques doublés de 280mm à l’avant et de 240mm à l’arrière, double pistons pour chacun des disques, avec une telle carte de visite, inutile de dire que le Kymco Xciting S400 freine bien et fort !

Sur notre scooter d’essai, ’avant se montre même extrêmement direct. La phase d’amorce est réduite au strict minimum et le freinage mord tout de suite. Il faut cependant exercer une pression assez forte sur le levier.

L’arrière se montre plus progressif et assoit le scooter lors de séquences de freinage.

A 50km/h, il faut 5.90m pour que le Kymco Xciting S400 s’arrête. L’Abs agit discrètement et sans à-coup.

Consommation

Avec un tel tempérament enthousiaste et joueur, nous craignions une consommation hors norme. Il n’en est rien. Notre consommation moyenne a été de 4.46l/100 sur un parcours mixte, avec une plus basse consommation de 4.04 litres au 100. La consommation la plus forte a été de 4.68, litres au 100 en sollicitant continuellement le moteur.

Avec son réservoir de 12.5 litres et une conduite de 4 litres au 100, l’autonomie envisageable est de 280km pour un plein.

Conclusion

Kymco a passé son 400 aux normes Euro 4, l’a amélioré sur bien des points, mais a su préserver le caractère joueur de son « petit » 400.

S’il s’appelle S400 maintenant, c’est certainement pour le Speed Citing qu’il sait si bien faire. Affiché à 5.999€, en prix de lancement, il passera ensuite à 6.299€. Et même à ce tarif, il faut Speeder pour l’acquérir !

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles