Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Conseils > Avant > Scooter trois roues : des avantages, des inconvénients ?

Scooter trois roues : des avantages, des inconvénients ?

mardi 6 août 2013, par JulienK

Can Am, Peugeot, Piaggio, Quadro,,… le scooter trois-roues (3R) a le vent en poupe et fait maintenant partie du paysage... deux roues. Maniable, il donne la possibilité à l’usager de conduire un véhicule plus puissant qu’un 125cc avec le permis auto.

Une formation

Titulaire du permis B, si vous n’avez souscrit aucune assurance scooter dans les cinq dernières années, vous devez suivre une formation de sept heures afin d’enfourcher un trois-roues (c’est également valable pour les 2R). Ces cours, dispensés en auto-école (pour environ 350 euros), vous donnent accès à toutes les cylindrées trois roues, à condition que celui-ci soit considéré comme un tricycle.

Certains scooters sont désormais très puissants, et une formation devient en effet réellement indispensable.

Concernant les 3R, si les deux roues avant assurent une bonne adhérence dans les virages, vous apprendrez lors de ce stage à faire preuve d’autorité au guidon afin de conserver votre trajectoire. Cela reste un scooter !

Des avantages

Finie la béquille, bonjour la puissance.

Vous imaginez vous béquiller un mastodonte de 250 kg ? Non ? Tant mieux, ça n’arrivera pas. Les trois roues offrent une stabilité au scooter, qui se tient droit lorsque vous vous garez. Petit plus, au feu rouge, plus besoin de laisser votre pied par terre, à la merci des automobilistes maladroits. Vous pouvez désormais bloquer l’oscillation de la fourche sur une simple pression du pouce ou du frein de parking, ce qui permettra au véhicule de rester stable lors des temps d’arrêt.

Surtout, les scooters trois-roues sont plus puissants que leurs petits frères à deux-roues. En moyenne, ils connaissent une vitesse de pointe à 150 km/h, ce qui vous autorise à prendre l’autoroute tranquillement. Les liaisons autoroutières ou routières ne sont donc plus un frein aux déplacements.

En outre, sur un 3R, la distance de freinage diminue en moyenne de 20 % comparé à un 2R. Soit un argument sécuritaire de plus.

Des inconvénients ?

Évidemment, tout n’est pas rose, et parmi les petits défauts que compte ce type de véhicule, on trouve le poids, plus de 220 kg minimum. Heureusement qu’à l’arrêt, les manoeuvres sont grandement facilitées par le blocage du train avant.

Un autre reproche à faire concerne la consommation d’essence, bien plus importante que sur un scooter « classique », Mais eu égard aux performances atteintes question vitesse et marge d’accélération, cela reste raisonnable.

Enfin dernier reproche à formuler, le coût de l’entretien, et, surtout, le prix de départ peuvent être dissuasifs.

Le prix

C’est là où le bât blesse réellement.

Pour un scooter trois-roues, il vous faudra compter entre 5.000 et 10.000€. Ainsi, le Piaggio MP3 500 LT Touring Sport neuf culmine à 9 199 euros quand le Quadro 350S coûte la modique somme de 7.290€.

Vous l’avez compris, nous sommes bien loin des 3.699€ d’un Vespa S 125 3 V neuf et qui constitue déjà un montant élevé pour un deux-roues.

Ces prix ainsi que les avantages sécuritaires, en fait le concept du 3R en lui-même, séduisent une population plus âgée, plus installée, plus calme que les primo-accédants 2R.

Finie la niche

À son lancement en 2006, le 3R n’était qu’une niche ouverte par Piaggio. Le premier modèle, le fameux MP3 125cc, a connu un grand succès dès sa sortie. Face au poids de l’ensemble roulant, il était nécessaire d’augmenter la puissance tout en laissant la possibilité aux titulaires de permis B de le conduire. Le constructeur a lancé en 2008 le MP3 LT, pour Large Tread, voie large en français.

Cette catégorie de véhicule, L5e, correspond à un véhicule à trois roues symétriques, équipé d’un moteur d’une cylindrée supérieure à 50 cm ³ et dont la vitesse maximale par construction est supérieure à 45 km / h. C’est une première pour un scooter. En effet, jusque-là, l’homologation L5E ne concernait que le gros Spyder de Can Am.

Le 3R prend alors de plus en plus de place sur le marché du scooter. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter : devant le succès et la demande croissante, le marché est devenu très concurrentiel, si bien que Quadro et Peugeot s’y sont engouffrés, Yamaha semble vouloir y faire sa place également, tandis que BMW surveille tout ça de très près…

L’assurance

Comme pour tout engin motorisé, la Responsabilité Civile est obligatoire. Mais nous vous conseillons tout de même d’aller un peu plus loin dans les garanties. D’autant plus que, comme tous les véhicules un peu innovants, ils sont sujets à des sinistres comme la dégradation ou le vol. Une raison de plus de souscrire le meilleur contrat d’assurance scooter. Euro-Assurance, vous permet de choisir parmi trois formules au choix et vous pourrez même obtenir un devis en ligne gratuitement.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Scooter électrique : aides à l’achat

À l’heure actuelle, peu d’aides financières pour l’achat d’un scooter électrique existent. C’est au niveau local qu’il faut se pencher. En effet, certaines municipalités subventionnent votre acquisition. Paris Si les voitures électriques bénéficient d’aides financières de la part de l’État, ce n’est pas (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais