Canvas Logo

Essai Peugeot Speedfight 125cc : la saga continue

vendredi 6 juillet 2018 , par StephaneC.

Vingt ans après sa première version en 50cm3, Peugeot propose la 4ème génération du mythique Speedfight. Le scooter sportif de la marque au lion prend du galon et se retrouve sur le segment des 125cm3.

Présentation

Pour cette quatrième génération, Peugeot a conservé l’esprit sportif du modèle d’origine. Avec son design agressif, des entrées d’air factices qui serviront de poignées de maintien pour un passager aux petites mains, spoiler à l’arrière et le bruit de l’échappement au ralenti, il n’y a aucun doute sur la vocation sportive du Speedfight. A noter qu’il faudra se délester de 22€ pour s’offrir la béquille latérale qui se révèle être en option.

Avec ses yeux cerclés de rouge, les vraies poignées-aérations factices, le bas de carrosserie, également soulignés de rouge, le Speedfight montre bien sa vocation.

Plutôt minimaliste, le mini compteur digital rétroéclairé en bleu vous révèlera :

  • la vitesse,
  • le totalisateur kilométrique,
  • un trip (qui est manipulable qu’avec le moteur au ralenti)
  • et la jauge à essence.

Pas de pare-brise, ni de saute-vent sur le bloc compteur, chez Peugeot, le sport se vit à 100%...nature.

Du coté des commodos, à droite, vous avez uniquement le démarreur, et pour le gauche, le plein phare, les clignotants et le klaxon. Là-aussi, le sport rime avec dépouillement.

Sur le guidon et au milieu, une petite trappe cache une prise USB. En retournant le couvercle de la trappe, celui-ci fait de support pour les smartphones moyennant une cinquantaine d’euros l’accessoire ad-hoc.

Le coffre, qui s’ouvre au Neiman est petit et accueille en insistant légèrement un casque modulable de taille L. Il faudra profiter que le casque est vide pour y glisser un ou deux objets car avec le casque dans le coffre, il n’y as plus du tout de place.

Parmi les bonnes attentions de Peugeot envers le conducteur, dans le coffre, vous aurez une prise allume-cigare, la batterie et le remplissage du liquide de refroidissement. Un crochet est disponible sur le tablier pour fixer un sac mais le ponton central est haut et large, le volume disponible pour les bagages est donc faible. Mais il s’agit d’un sportif, et il faudra faire avec.

Le Speedfight 125 est entièrement équipé de Leds pour son éclairage et ses feux avant ronds accentuent son regard félin. A l’arrière, la signature lumineuse se met à la page et adopte les nouveaux codes, au même titre que les voitures Peugeot en se distinguant par trois coups de griffe. Pas de doute, le Speedfight se démarquera des autres scooters avec cette signature visuelle spécifique.

Moteur

Le Speedfight 125 est équipé du dernier moteur SmartMotion à refroidissement liquide avec radiateur latéral, d’une puissance de 8,1 kw, 10.86Cv, à 7.400 tr/min. Les frottements ont été réduits grâce aux technologies LFE (Low Friction Efficiency) qui équipent déjà les moteurs PowerMotion de la gamme (Citystar, Satelis et Peugeot Metropolis). Et le résultat est là. Au ralenti, c’est à peine si le moteur vibre ou s’entend.

Avec sa puissance mesurée, le sportif de Peugeot réunit toutes les disciplines de la course à pied. Sprinter entre zéro et 50km/h, il s’élance au feu sans hésitation et même avec vigueur ! Puis, entre 51km/h et 70km/h, le sprinter se transforme en semi-marathonien pour terminer coureur de fond entre 71km/h et sa vitesse maxi. A cette vitesse, le Speedfight semble plafonner, comme s’il se ménageait mais vous aurez beau essayer d’ouvrir la poignée, il est à son maximum, ou presque.

Lors de notre essai, nous avons atteint la vitesse de 106 km/h compteur en condition favorable mais la vitesse de croisière sera plus proche de 90 km/h. Notre scooter, cependant, totalisait tout juste le millier de km. Il gagnera quelques précieux km/h quand le moteur sera libéré.

Pour les relances, le Speedfight se montre volontaire, quelque soit la vitesse, mais il faudra se montrer patient. Ses sprints ne se font que jusqu’à 50km/h.

Mesures

Le compteur du Speedfight est particulièrement précis. Attention donc, si vous croisez dans une zone de radar.

Compteur 50 70 90
Vitesse Gps 48 68 86

Vitesse maxi : 106km/h.

Freinage

Le Speedfight 125 est équipé du système SBC (Synchro Braking Concept), un freinage combiné via le levier gauche et de l’Abs sur la roue avant. Les 2 disques de freins de 215mm diamètre à l’avant et de 190mm à l’arrière nous ont fait arrêter le félin en 6,50 mètres à 50 km/h.

Le freinage est puissant et efficace, surtout sur l’avant. Le scooter reste stable en freinage soutenu. L’arrière dépourvu d’Abs offre un bon ressenti au levier qui permet d’anticiper un blocage.

Liaisons au sol

Du haut de ses roues de 13’’ et chaussée avec des pneus de marque CST le Speedfight avec son petit gabarit et son faible empattement se faufile partout pour un 125cc.

Il se montre réactif au changement de trajectoire. Le cadre ne bronche pas, tout comme l’arrière. Le mono-amortisseur arrière de type ‘’de carbon’’ avec PDS (Piston Dumping System) rend le scooter très stable mais au détriment d’une suspension arrière ferme, les nids de poules sont donc à éviter. Mais encore une fois, il s’agit d’un sportif…

A noter que les pneus de marque CST se révèlent bruyant à partir de 70km/h et que nous n’avons pu les tester sur revêtement mouillé.

Consommation

Peugeot annonce une consommation de 2,1l/100 Lors de notre essai et en trajet mixte, nous avons relevé une consommation moyenne de 3,23l/100. A laquelle, il faut retirer les 0.5l de rigueur. Cela donne une consommation de 2.8l/100.

Mais notre modèle d’essai ne totalisait que 1.000km quand nous l’avons pris. La révision des 1000km n’avait pas été faite.

Conclusion

Le Peugeot Speedfight saura largement se démarquer en milieu urbain avec son gabarit de 50 cm3, son poids de 120kg et son look de sportif. A l’aise en ville où il se montre vif et fait preuve de tempérament, il montrera cependant quelques signes d’essoufflements dans les montées ou sur voies rapides.

La marque au lion ne fera pas du Speedfight 125 le roi de la savane mais à son guidon, vous serez certainement le roi de la ville.

Le prix conseillé est de 2699€.

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.