Canvas Logo

Scooters : avec ou sans ABS ?

lundi 16 juillet 2012 , par Ben

Les pro-Abs trouveront dans cette séance d’essai-démontration de quoi les conforter dans leur choix.

C’est en Espagne que ce reportage a été effectué et il est présenté par Silvia Ruiz, plus précisément sur les pistes de l’INTA, Institut National de Techniques Aérospatiales.

C’est Kymco qui fournit les scooters. Il s’agit de Dink Street en 300cc. L’un est équipé de l’ABS, l’autre non. Les guidons ont été laissés à des pilotes professionnels et pour parachever le test la piste est recouverte du même revêtement qui délimite les passages piétons. Afin d’éviter les chutes et rendre les scooters en bon état, ceux-ci ont été équipés de stabilisateurs.

Les scooters passeront à la vitesse de 50km/h avant de freiner le plus fort possible, d’abord sur un revêtement sec, puis sur le même revêtement mouillé. Afin de valider le test, les pilotes changeront de machines en cours d’essai.

Maintenant que le décor est planté, les essais révèlent que, sur le sec, les distances de freinage sont 17 mètres pour les deux scooters, à peu de choses près. Sur la piste mouillée, les choses se compliquent singulièrement pour le scooter sans Abs.

La distance de freinage du scooter équipé d’Abs est passée à 22 mètres, en moyenne et à 29 mètres, pour le Dink Street sans.

Surtout, la trajectoire de ce dernier devient plus aléatoire alors que le scooter Abs reste bien en ligne. Le plan sur la roue avant montre que celle-ci ne se bloque à aucun moment.

Le scooter sans Abs amorce des pertes de contrôle que les stabilisateurs empêchent d’être totales. Lors du changement de machines pour les deux pilotes, le décalage entre le scooter avec et le scooter sans Abs est impressionnant. Au dernier passage du scooter sans Abs, l’amorce de dérapage est impressionnante. Heureusement que les stabilisteurs sont là.

Comme le souligne Silvia Ruiz, l’Abs a permis aux roues de ne pas se bloquer, et rend plus difficile la perte d’équilibre et ce, par des professionnels.

Nous ajouterons que l’Abs n’est pas un amplicaficateur de freinage. Parce qu’il évite que la roue ne se bloque, il permet au conducteur de garder la maîtrise de son véhicule. Celui-ci peut donc tout à la fois freiner, fort, et changer de cap, sans crainte de blocage de roue, synonyme de chute.

Alors, votre prochain scooter, vous le prendrez avec ou sans Abs ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles