Canvas Logo

Sécurité Routière : bilan février 2017, -22.8%

jeudi 9 mars 2017 , par Jean-François

Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 203 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en février 2017, contre 263 en février 2016, soit une diminution de 22,8%.

Les autres indicateurs du mois de février sont orientés à la baisse, à l’exception de celui des personnes blessées hospitalisées :

  • Les accidents corporels diminuent de 2,9% : 3 822 en février 2017, contre 3 936 en février 2016, soit 114 accidents avec blessures en moins.
  • Le nombre total de victimes tuées ou blessées sur les routes recule de 1,5% : 4 999 (dont 203 tués) le mois dernier, contre 5 075 en février 2016, soit 76 victimes en moins.
  • Le nombre de personnes hospitalisées est stable (+0,2%) : 1 728 personnes ont dû être admises dans un établissement hospitalier après un accident de la route en février 2017, contre 1 724 en février 2016, soit 4 hospitalisations de plus.

Au cours des douze derniers mois, le nombre de décès sur les routes est orienté à la baisse (3 430 décès, -1%).

Les mortalités des automobilistes et des motocyclistes restent stables en moyenne sur les douze derniers mois. Celle des cyclomotoristes est en forte baisse (-24%). Celles des cyclistes et des piétons connaissent une forte hausse (respectivement +14% et +9%).

Sur cette même période, la mortalité des 18-24 ans est en baisse de 10%, alors que celle des personnes âgées de 65 ans ou plus est en hausse de 6%.

Alors que la France connaît des épisodes météorologiques difficiles, plus que jamais, chaque usager doit faire preuve de la plus grande vigilance, adapter sa conduite et respecter scrupuleusement le code de la route ainsi que les consignes diffusées par les autorités.

Par catégories d’usagers

Calculées en année glissante, les mortalités des cyclistes et deux roues motorisés sont plutôt stables ce mois-ci alors que celles des piétons et des automobilistes baissent notablement.

La mortalité cumulée sur 12 mois des jeunes adultes poursuit sa baisse alors que celle des seniors âges de 65 ans ou plus se stabilise à un niveau élevé.

Toujours calculées sur 12 mois glissants, les mortalités des automobilistes et des motocyclistes sont plutôt stables par rapport à la situation d’il y a un an. Celles des piétons et des cyclistes s’établissent en forte hausse d’une année sur l’autre, respectivement +9% et +14%, et s’établissent respectivement à +6% et +11% par rapport à l’année entière 2010.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles