Canvas Logo

Essai Zero S et FXS 11 Kw : 125cc et plus, si affinité

vendredi 13 mai 2016 , par Christian

Zero Motorcycles décline ses motos électriques en version 11kW. Il s‘agit des modèles S et FXS qui sont maintenant conduisibles avec le permis B.

C’est le 11 mai que ces modèles ont été présentés mais le hasard du calendrier a fait, qu’au point de vue météo, nous étions en plein mois de mars avec de la pluie sans discontinuer. Cela n’a pas empêché d’apprécier les réelles qualités des motos électriques de Zero Motorcycles.

S et FXS

Chez Zero Motorcycles, tout va très vite. La société à tout juste 10 ans, l’année dernière il n’y avait que quatre modèles. Maintenant, Zero Motorcycles emploie 135 personnes aux USA, elle a deux gammes et huit modèles. C’est la France qui est à l’initiative du retour de Zero Motorcycles en 11kW. C’est donc naturellement en France que ces modèles du renouveau ont été présentés.

Zero S

C’est une des versions « civilisée » et routière de la gamme. De celle-ci, elle a la position de conduite, en appui sur les poignets, la capacité d’emport, et est certainement la plus polyvalente, vous permettant d’évoluer en ville et de vous amuser sur route.

En version 11kW, elle offre une autonomie de 259km et pèse 185kg. La puissance maximale est de 54Cv, pour une puissance continue de 15Cv, homologation 125cc oblige

Zero FXS

C’est la version trail, avec une position de conduite assise et droite. Avec son poids de seulement 133kg, 52kg de moins que la Zero S, elle se montre agile et alerte pour une puissance maximale de 44Cv, 10Cv de moins que la Zero S.

L’autonomie annoncée est de 145km, simplement parce qu’il y a une batterie de moins que la Zero S.

Essai – Prise en mains

Sport, Eco ou Custom

Au compteur, trois modes sont sélectionnables par un bouton sur le commodo droit. « Sport », « Eco » ou « Custom ». Ce dernier mode est paramétrable par le biais de l’application Zero Motorcycles.

Entre Sport et Eco, notre cœur n’a pas balancé longtemps et ce, malgré la pluie. C’est ce mode que nous avons sélectionné. Que ce soit avec la Zero S ou la Zero , au départ arrêté, et ouverture de la poignée en grand, les deux motos offre une poussée vigoureuse jusqu’à 40-45km/h, pour ensuite délivrer une accélération qu’aucune moto ou scooter en 125cc ne délivrera jamais ! Le tout dans un silence impressionnant, hormis le sifflement du vent dans le casque, et sans aucun à-coup ! La poussée est continue, régulière, forte et semble ne jamais devoir s’arrêter. C’est tout simplement bluffant et même extraordinaire.

En mode Eco, tout est là mais l’électronique gomme les sensations. Ca arrive toujours très vite mais moins fort qu’en mode Sport et de toute façon beaucoup plus qu’avec un 125cc thermique.

Couple

Attention sur route glissante comme ce jour de prise en main. Le couple est telle que la roue arrière se met très rapidement à patiner si vous ouvrez fort. Ce phénomène est totalement inconnu sur les 125cc thermiques.

Le couple maximal est de 92Nm pour la Zero S et de 95Nm pour la Zero FXS. Ces valeurs de couple ne vous diront certainement rien mais pour information, pour obtenir 90Nm sur des motos thermiques, il faut aller cherches des cylindrées de 1000cc !

Une 125cc thermique délivre généralement une douzaine de Nm, pour les plus performantes.

Hauteur de selle

Sur la Zero FXS, qui est plus légère, vous pourrez encore plus vous amuser mais les plus petits auront du mal à toucher le sol des deux pieds. La selle culmine à 836mm contre 807mm pour la Zero S. Heureusement, elle est fine sur l’avant et les plus petits pourront tendre la jambe droite sans avoir à contourner une selle trop rebondie.

Puisque nous parlons de selle, celle-ci est fine et ferme mais les suspensions absorbent bien les irrégularités de la route. Vos trajets quotidiens ou vos balades ne se transformeront pas en épreuve.

Récupération d’énergie

Les deux motos sont équipées d’un système de récupération d’énergie. Au freinage, l’énergie cinétique est récupérée et transformée en électricité, d’où la mention « REGEN » au tableau de bord. A chaque freinage, les batteries se rechargent.

Il n’est donc pas étonnant de voir que l’autonomie en ville, avec ses multiples freinages, soit plus importante que sur autoroute.

Facilité de conduite et d’utilisation

Que ce soit sur la Zero S ou la Zero FXS, la conduite est d’une simplicité de… scooter. Accélération, freinage, au levier droit ou au pied, c’est tout ce que vous avez à faire aux guidons des 11kW de Zero Motorcycles. Il faudra quand même jeter un œil au compteur pour vérifier votre vitesse.

Pour la recharge, une prise de type ordinateur suffit.

Tarif - entretien

La Zero S ZF13.0 11 kW est affichée à 15.990€, la Zero FXS ZF6.5 11 kW est proposée au tarif de 12.590€. Cela peut sembler cher pour des 125cc, mais ce ne sont justement pas que des 125cc.

Le coût d’entretien est quasi-nul, puisque hormis les plaquettes de freins et les pneumatiques, vous n’aurez rien d’autre à dépenser en entretien. Pas d’huile, pas de filtre à huile, et une recharge électrique vous en coutera 0.91€ sur la FXS et 1.83€ sur la Zero S.

A vous de faire le calcul.

Conclusion

Après les scooters électriques, les motos électriques. Avec Zero Motorcycles, la moto électrique devient ludique, performante et amusante à conduire.

A confirmer lors d’un essai plus approfondi et sur route sèche !

Crédit photos dynamiques : Greg et Stéphane Foulon

A lire également :
Essai complet Zero FXS
Essai complet Zero S

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles