Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Blog > Rubrique de Christian > Morvan-Bourgogne-Champagne 2017 : dimanche

Morvan-Bourgogne-Champagne 2017 : dimanche

samedi 13 mai 2017, par Christian

Après toutes ces émotions, nous avions besoin de détente et avec toute la pluie, besoin de remontant. Rully et Mercurey pour les mises à niveau liquide, pâté persillé, andouillette et steak pour les solides, nous sommes les seuls clients au restaurant du Lion d’Or. Jean-Michel, le patron, se joint à nous entre deux plats, ambiance décontractée et chaleureuse. Nous passons commande de nos sandwichs pour le lendemain dimanche.

Dimanche

Au réveil, le Morvan se présente tel qu’il est… en automne. Brouillard, pluie et froid. Une petite pluie fine, bien froide. Equipement anti-pluie de rigueur mais les prévisions sont optimistes : la pluie passera. Yves entame une danse du soleil ou du moins anti-pluie avant de prendre la route. On veut bien y croire.

Ce matin, direction Beaune. Ce n’est pas très loin, 90km pour 1h30 de route. Juste après Château-Chinon, la nationale est faite de grandes courbes, douces, aux revêtements parfaits mais notre groupe prend une allure de sénateur. 65km/h au mieux de sa forme, il faut dire que tout le monde ne connait pas cette route et que la pluie n’aide pas.

La danse d’Yves fait finalement de l’effet. Après Dijon, la route est sèche et le rythme s’accélère. Nous gagnons 15km/h et roulons aux allures réglementaires. Stéphane, nommé Opérateur Chef pour cette sortie, va pouvoir se réchauffer les mains quand il filme.

A La Rochepot, le château et ses tuiles vernissées nous signalent que nous changeons de région. Après le vert et ses arbres qui bouchent la vue, le Morvan laisse la place aux vignes de la Bourgogne, à perte d’horizon, et parfaitement alignées. Nous suivons la route des grands crûs, qui éveille soudain une soif irrépressible.

Il fait presque beau quand nous arrivons à Beaune vers midi. Il y a du monde mais ce n’est pas encore la foule des beaux jours. La visite des Hospices pourra se faire tranquillement. Martha semble surprise par la beauté des lieux. Yves et Grégory ne sont pas au téléphone mais écoute studieusement leur audioguide !

Après les Hospices, il était prévu un pique-nique dans les vignes et finalement, nous ferons halte sur la place Carnot, en plein Beaune. Les sandwichs sortent et je soupçonne les plus gourmands d’avoir repéré la pâtisserie qui est juste à côté. L’organisation montée souple, très souple, recalculera un parcours alternatif et nous ferons l’impasse sur Alésia, pas la station de métro mais le site historique.

Après Beaune, nous prenons la direction de Tonnerre, Gregory remontera sur Paris. Nous passerons par la source de la Seine. Une route sinueuse à souhait, bitume propre et virages réguliers, cette route est à l’image de la Seine et de ses méandres. Sur place, la Seine se fait plutôt Seinette. La pluie forme des gouttelettes sur les feuilles. Nous avons de la chance, il ne pleut pas quand nous somme sur place. Nous franchissons le premier pont de la Seine, pas peu fiers !

Un tour autour de la source et nous reprenons la route. Cette fois, c’est Olivier qui nous quitte et c’est donc à cinq que nous filons sur Tonnerre. Cette fois, c’est Christophe qui ouvre. En tant que fermeur, je peux étudier le style de Martha et d’Yves. Je leur ferai une restitution à l’étape. La pluie se mêle à nos tours de roue et le froid revient avec force.

Nous arrivons presque à l’heure par rapport au planning initial. A la Ferme de la Fosse Dionne, Gérard nous attend et nous montre la cour où se garer. Martha, Stéphane et moi déchargeons nos affaires. Christophe et Yves continuent sur les Brions. Yves nous fera remarquer que son gîte comporte une baignoire et qu’il compte y passer la nuit ! En attendant que les Brionnais nous rejoignent, Stéphane et moi prenons du blanc de Tonnerre. Martha se réchauffe sous la douche.

Le soir, restaurant mérité en ce dimanche soir où ils sont rares à être ouverts. Il fait chaud, il fait bon, la carte à quelques plats originaux. Le vin est tellement bon que Martha et moi en prenons chacun une moitié… du prix !

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Bridgestone : enquête et train de pneus à gagner

Bridgestone continuellement à l’écoute de votre opinion et de vos conseils afin d’améliorer ses produits. mène enquête. Pour cela un questionnaire a été concocté qui ne vous prendra que quelques minutes pour y répondre. Et pour vous remercier de participer et donc de répondre au questionnaire, Bridgestone (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais